C'est l'heure du BIM: Plan hiver, le «Canard» cherche des puces à Corbière et Trump provoque la colère

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Des personnes démunies dorment dans un gymnase à Montpellier, lors d'une vague de froid le 18 janvier 2018.
Des personnes démunies dorment dans un gymnase à Montpellier, lors d'une vague de froid le 18 janvier 2018. — LODI Franck/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Sans-abri : L’Etat ouvrira 14.000 places d’hébergement supplémentaires en cas de grand froid

L’Etat ouvrira 14.000 places supplémentaires pour l’hébergement des sans-abri en France en cas de grand froid, annonce le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie dans un entretien au Parisien. « En moyenne, on va ouvrir 14.000 places supplémentaires pendant l’hiver qui s’ajouteront au parc de 136.000 places » d’hébergement d’urgence ouvertes pendant l’année, précise le ministre dans un entretien paru mercredi. « Le chiffre évoluera selon les pics de froid et il pourra y en avoir plus », a-t-il ajouté.

Aides aux travaux pour ménage « très modeste » : Vers une nouvelle polémique Corbière-Garrido avec « Le Canard enchaîné » ?

Le Canard a encore frappé. Dans son édition à paraître mercredi, l’hebdomadaire satirique n’a pas son pareil pour semer le trouble dans l’esprit de ses lecteurs : Raquel Garrido et Alexis Corbière ont-ils fraudé en bénéficiant d’aides aux travaux pour ménage « très modeste » ? A priori non. Mais Le Canard enchaîné ne peut s’empêcher d’y voir une « filouterie préméditée » pour s’offrir un appart tout neuf aux frais de la princesse. On vous laisse juger.

VIDEO. Tuerie antisémite à Pittsburgh : Trump, venu se recueillir, conspué par des manifestants

« Trump : les mensonges tuent » ou encore « Les mots comptent ». Donald Trump, venu mardi se recueillir dans la synagogue de Pittsburgh où un tireur antisémite a abattu onze fidèles, a été accueilli par des manifestants opposés à sa visite dans cette ville meurtrie qui commence tout juste à enterrer ses morts. Plus de 1.500 personnes, de tous âges et confessions, ont appelé le président américain à renoncer à ses diatribes incendiaires lors d’une manifestation inédite dans un contexte aussi tragique.