Arras: Un propriétaire ne renouvelle pas le bail de locataires qui se sont plaints de leur logement

LOGEMENT Ces locataires se sont plaints de leur condition de logement auprès des médias…

G.D.
— 
La ville d'Arras.
La ville d'Arras. — Maps4news

Des locataires se plaignent. Leur bail n’est pas renouvelé. A la suite d'un reportage de La Voix du Nord, la semaine dernière, le propriétaire d’un immeuble dans le centre-ville d’ Arras a décidé de prévenir ses locataires de son « intention d’engager des travaux de rénovation en vue de la vente de l’immeuble ».

Les occupants des lieux dénonçaient auprès du quotidien régional les mauvaises conditions de logement. Par exemple, une locataire, qui loge dans les combles, avait fait valoir que son bail ne faisait aucune mention de la superficie. Une information pourtant obligatoire.

Entre 6 et 11 m2 pour un logement

« Un expert est passé l’an dernier, comme on a lancé la vente de l’immeuble. Il fait 11 m² », assure le propriétaire au quotidien régional qui avait, de son côté, mesuré la pièce à 6 m2 habitable, soit en dessous du seuil légal. Pour un loyer mensuel de 290 euros, sans compter les charges.

À l’étage du dessous, un autre locataire s’est plaint, de son côté, d’une défaillance du chauffage électrique l’hiver dernier. Défaillance qui l’a obligé à se chauffer avec son four. « C’est faux, il ne m’a jamais parlé de ça », conteste le propriétaire, fort du fait qu’aucun courrier n’avait été envoyé en ce sens.

Odeurs persistantes et un plafond dégradé font partie des autres griefs. La rénovation des lieux tombe donc à pic. Sauf pour les locataires qui vont devoir trouver un autre logement.