VIDEO. Route du Rhum: Avec plus de 800.000 visiteurs attendus, Saint-Malo nage dans l’ivresse

TOURISME Le départ de la légendaire course nautique sera donné le 4 novembre...

Jérôme Gicquel

— 

Avant le départ le 4 novembre, les bateaux sont amarrés sur les quais de Saint-Malo.
Avant le départ le 4 novembre, les bateaux sont amarrés sur les quais de Saint-Malo. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • La Route du Rhum fête cette année son 40e anniversaire.
  • 123 skippers sont engagés pour cette course légendaire dont le départ sera donné le 4 novembre.
  • Les quais de Saint-Malo vont être bondés ces prochains jours pour admirer les bateaux.

L’été n’est pas terminé à Saint-Malo. Ou en tout cas il se prolonge comme tous les quatre ans. Ville départ de la Route du Rhum, qui fête cette année son 40e anniversaire, la cité corsaire profite à fond de l’événement. Car la mythique course transatlantique en solitaire fait toujours rêver et draine de très nombreux visiteurs.

En 2014, lors du précédent départ, près de 800.000 personnes avaient foulé les quais de Saint-Malo pour admirer les bateaux des skippers engagés. « Sur la semaine précédant le départ, deux millions de personnes ont été comptabilisées entre le Cap Fréhel et la Pointe du Grouin », indique Laurence Bozzuffi, directrice de l’office de tourisme de Saint-Malo.

Les réservations chauffent et les prix avec

Pendant dix jours, en pleines vacances de la Toussaint, l’activité tourne donc à plein régime à Saint-Malo avec autant de visiteurs que sur un mois d’août. « La Route du Rhum, c’est à chaque fois notre grosse cerise sur le gâteau », se réjouit ce restaurateur. Les hôteliers arborent aussi un large sourire pendant la période. « Beaucoup d’établissements affichent complets, et ce depuis très longtemps déjà », assure Marie-Dominique Bretbeil, présidente du club hôtelier de Saint-Malo et gérante de l’hôtel Quic en Groigne, situé dans l’intra-muros.

Et tant pis si certains font flamber les prix pendant la période. « Il y a une logique à tout cela, celle de l’offre et de la demande. La SNCF en fait de même pendant les périodes de fortes affluences », souligne la présidente, assurant toutefois que les gros profiteurs « se comptent sur les doigts d’une main ».

Trente millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014

Pour les commerçants malouins, pas question donc de fermer pendant cette période. « On aura le temps de se reposer après », sourit l’un d’entre eux. « La Route du Rhum apporte aussi à la ville une autre clientèle que l’été », ajoute ce barman, les bras chargés de cafés.

Maire de Saint-Malo depuis 2014, Claude Renoult (divers droite) ne peut que se réjouir de l’enthousiasme qui va régner dans sa ville jusqu’au 4 novembre, le jour du grand départ. « La ville met beaucoup de moyens, environ deux millions d’euros en subventions et en prestations. Mais quand on voit les retombées directes et indirectes de l’événement et la notoriété pour la ville, le jeu en vaut la chandelle », assure le maire. En 2014, l’événement avait généré un chiffre d’affaires de près de 30 millions d’euros.