Inondations dans l'Aude : Grâce aux réseaux sociaux, Canal + résilie (enfin) l'abonnement de son père qui a tout perdu

SOLIDARITE Devant le refus de la chaîne cryptée de mettre fin à l'abonnement de son père sinistré à Trèbes, un internaute a crié sa colère sur les réseaux sociaux. Avec succès...

J.R.

— 

A Trèbes, le lendemain des inondations dans l'Aude, les habitants face aux dégâts.
A Trèbes, le lendemain des inondations dans l'Aude, les habitants face aux dégâts. — H. Menal - 20 Minutes

Il aura fallu que les réseaux sociaux s’en mêlent pour obtenir satisfaction. Le 15 octobre, le père de Bruno Rajaona, qui habite Trèbes, a tout perdu lors des inondations qui ont touché l’Aude.

La maison de son père ayant vu monter l’eau jusqu’à 1,60 mètre, la plupart de ses affaires sont parties à la benne, dont la télévision. Démuni de poste, Bruno Rajaona a logiquement demandé à Canal + la fin de l’abonnement de son père, pour lequel il payait 85 euros tous les mois depuis 2006.

Pression des internautes

Malheureusement, la chaîne cryptée ne l’entend pas de cette oreille. La date d’anniversaire du contrat étant le 13 octobre, soit deux jours avant les inondations, Canal + refuse la résiliation.

Choqué par cette situation ubuesque, Bruno Rajaona crie sa colère sur Twitter, tout en interpellant la chaîne. Les internautes lisent son message près de 45.000 fois et tancent Canal +.

Devant la pression grandissante du réseau social, la chaîne a finalement accepté la demande de résiliation de l’abonnement du père de Bruno Rajoana.