Seine-Maritime: Les 12.000 habitants d'Yvetot peuvent à nouveau boire l'eau du robinet

CONSOMMATION La préfecture de Seine-Maritime avait invité les habitants à ne pas consommer l’eau du robinet depuis le vendredi 19 octobre…

20 Minutes avec agences

— 

L'eau du robinet a été déclarée propre à la consommation à Yvetot, en Seine-Maritime.
L'eau du robinet a été déclarée propre à la consommation à Yvetot, en Seine-Maritime. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Ils en étaient privés depuis plusieurs jours. Les 12.000 habitants d’Yvetot (Seine-Maritime) et de certains quartiers de communes limitrophes peuvent à nouveau consommer l’eau​ en toute sécurité, a annoncé ce mercredi la préfecture dans un communiqué.

Vendredi 19 octobre, elle les avait invités « à ne pas consommer l’eau du robinet pour la boisson, ni pour le lavage des dents, ni pour la préparation des aliments ». L’eau était en effet colorée et trouble.

Des résultats d’analyses rassurants

Mais les résultats des analyses ont conduit la préfecture et l’Agence régionale de santé (ARS) à annoncer « la levée de cette mesure de précaution ». « L’eau est désormais propre à la consommation (…). Veolia va se charger de prévenir l’ensemble des abonnés », a précisé Francis Alabert, premier adjoint au maire d’Yvetot et président du syndicat des eaux Caux central.

« Les analyses bactériologiques menées depuis lundi ont écarté la présence de germes tandis que la turbidité est revenue en dessous de la norme admise », a indiqué Jérôme Le Bouard, responsable adjoint du pôle santé environnement de l’ARS.

Débat sur les causes de la pollution

Selon lui, la pollution pourrait être due à une manœuvre de vannes par des techniciens de Veolia, une hypothèse contredite par le groupe. « Il y a bien eu une manœuvre sur le réseau et une inversion volontaire du sens d’écoulement des eaux. Cela étant, ce n’est pas la cause de la turbidité observée », a indiqué un porte-parole de Veolia.

Ce dernier explique que l’origine de la pollution serait liée à « des travaux de remplacement d’une portion de canalisation par une entreprise tierce ».