Un des nouveaux bâtiment des Baumettes II
Un des nouveaux bâtiment des Baumettes II — Adrien Max / 20 Minutes

SOCIETE

VIDEO. Prison: Pourquoi Marseille est «très frileuse» face au projet des Baumettes 3

Le projet de Baumettes 3 prévoit la construction d'une prison sur le site historique des Baumettes, pouvant accueillir 740 détenus... 

  • Le plan du gouvernement prévoit la construction de plusieurs prisons à Marseille.
  • Ces prisons se trouvent dans le quartier des Baumettes.
  • Mais le projet inquiète le maire, en raison des problèmes que posent d'ores et déjà le projet de Baumettes 2.

La livraison est prévue pour 2021 ou 2022 selon les sources, sur le site historique de la prison des Baumettes. Le plan dévoilé ce jeudi à Aix-en-Provence​ par Nicole Belloubet pour l’implantation de 15.000 futures places de prison inclut le projet de Baumettes 3 à Marseille. Selon les chiffres du ministère de la Justice, les Baumettes 3 devraient accueillir 740 détenus d’ici à 2022, tandis que les Baumettes 2, partiellement ouvertes aujourd’hui, accueilleront à cette même date 573 détenus.

Ce projet, le maire LR de secteur, Lionel Royer-Perreaut, en a bien évidemment entendu parler depuis plusieurs années. Cette construction a été pensée par l’administration pénitentiaire, alors que sont décidées l’évacuation et la destruction des Baumettes historique construite dans les années 1930.

Un maire inquiet

Mais le projet de Baumettes III suscite l’inquiétude du maire du 9e et 10e arrondissement de Marseille. « Je me demande si le développement de centre pénitentiaire en milieu urbain est une bonne chose, s’interroge Lionel Royer-Perreaut. Cela pose des problématiques qui n’existaient pas dans le passé en raison du comportement de certains détenus. »

Et d’ajouter : « Il est hors de question aujourd’hui qu’on discute d’un projet de Baumettes 3 tant que ne sont pas résolus les problèmes posés par Baumettes 2 qui présente des défauts de conception. Depuis l’ouverture des Baumettes II, je suis très frileux avec ces Baumettes 3. »

« Les villas du quartier sont décotées »

Les riverains des Baumettes 2 ont en effet récemment déploré dans les médias leur quotidien altéré depuis l’ouverture du site. « Les fenêtres donnent directement chez les voisins, affirme l’édile. Les riverains se font interpeller par les détenus qui les insultent. C’est du bruit permanent, des cris des détenus qui se parlent, ou avec leurs familles. Cela crée des tensions permanentes et une exaspération. »

Dans certaines villes de France, l’arrivée d’une prison est accueillie à bras ouverts, offrant des emplois et attirant de nouveaux habitants. Une perspective que ne partage par Lionel Royer-Perreaut. « L’administration a du mal à recruter d’une part, explique-t-il. D’autre part, un quartier comme celui-là, aux portes des calanques, n’a pas besoin de ça pour être attractif. Au contraire, je redoute avec ce projet que la qualité de vie ne s’y détériore. Les villas qui s’y vendent aujourd’hui sont décotées »

Problèmes écologiques

Le site même des Baumettes serait inadapté selon lui. « Le quartier des Baumettes est dans une cuve. De plus, il est à proximité du parc national des calanques, et la pratique de "parloirs sauvages" peut poser des problèmes écologiques. »

Lionel Royer-Pereaut dit avoir contacté la directrice de l’agence publique pour l’immobilier de la justice pour lui faire part de ses inquiétudes. « Mais à l’heure d’aujourd’hui, personne n’est venue me présenter l’ébauche d’un projet », affirme-t-il.

​​​​