Avant d'être commercialisée, l'application Kaligo a été testée auprès de 200 élèves bretons.
Avant d'être commercialisée, l'application Kaligo a été testée auprès de 200 élèves bretons. — J. Gicquel / 20 Minutes

EDUCATION

Rennes: Avec l’application Kaligo, l’écriture s’apprend aussi sur les tablettes

Une cinquantaine d’écoles sont déjà équipées de ce nouvel outil...

  • Une société rennaise a développé une application pour permettre aux élèves d’apprendre à écrire sur une tablette.
  • Une cinquantaine d’écoles sont déjà équipées de ce nouvel outil.
  • La société travaille sur une version en langue arabe et anglaise de son application.

Comme l’a dévoilé le ministre Jean-Michel Blanquer à 20 Minutes, les premiers résultats des évaluations des élèves de CP et de CE1 ne sont pas bons. Pour les aider dans l’apprentissage de l’écriture et réduire ainsi l’échec scolaire, certains font le pari des nouvelles technologies. C’est le cas de la société rennaise Learn & Go qui commercialise depuis quelques mois son application Kaligo.

Équipés d’un stylet, les élèves apprennent ainsi en cours à écrire des lettres, des chiffres ou des mots sur des tablettes et non plus sur des cahiers. L’intelligence artificielle va alors se mettre en branle pour analyser la production de l’enfant. « L’application lui indique en temps réel ses erreurs. Cela va lui permettre de les corriger grâce à des exercices personnalisés et adaptés à son niveau d’écriture », indique Benoît Jeannin, PDG de Learn & Go.

Une cinquantaine d’écoles sont équipées de l’application

Outre l’aspect ludique, Kaligo permettrait même aux élèves d’apprendre plus vite à écrire. C’est ce qui ressort des tests menés pendant quatre mois auprès de 200 élèves bretons. « La courbe de progression a été plus rapide et meilleure chez les élèves qui écrivaient sur la tablette plutôt que sur un cahier », assure Eric Anquetil, responsable de l’équipe IntuiDoc de l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (Irisa), à l’origine du projet.

Pour l’heure, l’utilisation de Kaligo reste encore assez confidentielle dans les classes avec seulement une cinquantaine d’écoles en France qui en sont équipées. C’est le cas de l’école Notre-Dame à Cesson-Sévigné, près de Rennes. D’abord dubitative, sa directrice Brigitte Letort s’est laissée convaincre d’utiliser l’application dans son établissement. « La tablette ne va pas révolutionner tout l’apprentissage. Mais la réactivité de l’application est intéressante pour l’élève qui voit tout de suite ses erreurs et peut les corriger », indique-t-elle.

« Devenir le premier cahier numérique au monde »

Pour s’ouvrir de nouveaux marchés, la société Learn & Go planche déjà sur des versions en langue anglaise et arabe de son application. « Nous voulons devenir le premier cahier numérique au monde », souligne Benoît Jeannin. Une déclinaison pour les élèves atteints de troubles dys est également en projet.