Prendre son téléphone en main lorsqu'on conduit, même si la voiture est à l'arrêt dans une voie de circulation, est interdit.
Prendre son téléphone en main lorsqu'on conduit, même si la voiture est à l'arrêt dans une voie de circulation, est interdit. — SERGE POUZET/SIPA

FAKE OFF

Sécurité routière: Oui, les conducteurs qui photographient les accidents peuvent être verbalisés

En revanche, aucune infraction nouvelle n'a été créée. C'est l'usage du téléphone au volant qui est réprimé...

« Photographier un accident vous coûtera 135 euros d’amende et trois points en moins. » Le titre de cet article de la radio réunionnaise Free Dom se répand comme une traînée de poudre sur Facebook depuis deux jours. De nombreux internautes interprètent ce titre comme la création d’une nouvelle infraction.

L’article de la radio revient sur deux actions des forces de l’ordre. Le 11 octobre, la police de Mulhouse a verbalisé une quarantaine d’automobilistes qui avaient photographié ou filmé un accident entre un poids lourd et un utilitaire. Le lendemain, c’est la brigade motorisée de Belfort qui verbalisait 38 automobilistes trop curieux. Ils ont écopé de 135 euros d’amende et d’un retrait de trois points sur leur permis de conduire.

FAKE OFF

Cependant, aucune nouvelle infraction n’a été créée. « Il n’y a pas d’infraction spécifique là-dessus », précise un représentant de la Sécurité routière à 20 Minutes.

Si ces automobilistes ont été verbalisés, c’est pour avoir pris leur téléphone en main, une pratique déjà interdite par le Code de la route. « Le téléphone au volant est interdit, quelle que soit son utilisation », rappelle le représentant de la Sécurité routière. Son usage, même à l'arrêt, est effectivement puni de 135 euros d’amende et d’un retrait de trois points.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fake off@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.