Inondations dans l'Aude: La solidarité s'organise autour des sinistrés... Réouverture de certaines écoles

LIVE Vous avez suivi l'évolution de la situation dans l'Aude en direct avec nous... 

N. S. et B. C.

— 

A Trèbes dans l'Aude le 16 octobre 2018, au lendemain des inondations.
A Trèbes dans l'Aude le 16 octobre 2018, au lendemain des inondations. — H. Ménal / 20 Minutes

L’ESSENTIEL

  • Au moins 12 personnes sont mortes après les fortes inondations qui ont touché le département de l’Aude dans la nuit de dimanche à lundi.
  • 70 communes au minimum ont été touchées par les intempéries.
  • Les établissements scolaires sont fermés et il n'y a toujours pas de transports scolaires. 1.500 foyers sont toujours privés d'électricité. 

 

 

19 h 30: Ce direct se termine ici. Merci de l'avoir suivi et bonne soirée.

18 h 40 : La solidarité s’organise depuis plus de 24 heures dans l’Aude. A Trèbes, le dojo sert de refuge aux naufragés et le relogement est en cours selon notre envoyée spéciale sur place.

 

17 h 40 : La préfecture de l'Aude annonce la réouverture de certains établissements scolaires dès ce mercredi et donne une liste des établissements concernés sur sa page Facebook. Elle précise par contre que ceux de Carcassonne et Narbonne resteront fermés.

Le maire de Pézens, Philippe Fau, dont la commune avait été complétement évacuée lundi, indique que l'école du village rouvrira ses portes demain à l'heure habituelle.

17 h 30 : Nouveau ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a également évoqué le dossier audois devant l’Assemblée nationale.

 

17 h 10 : La ville de Trèbes confirme sur sa page Facebook​ que l’eau qui coule au robinet est bien potable et qu’elle peut donc être consommée sans problème.

16 h 50 : Au lendemain de sa visite dans l’Aude, Edouard Philippe a évoqué le sujet lors des questions au gouvernement, à l’Assemblée nationale. Selon le Premier ministre, « l’événement météorologique avait été anticipé, pas son intensité ». L'article est à lire ici.

 

16 h 10 : Le département de l’Aude passe de « rouge » à « orange » pour inondations sur la carte de vigilance émise par Météo France. Par ailleurs, la Haute-Corse est en vigilance orange pour pluies et inondations.

 

16 h 05 : La piscine de Trèbes a également souffert.

 

15 h 55 :  Sur Facebook, la Ligue Occitanie Pyrénées-Méditerranée de tennis partage des photos des dégâts sur les installations du comité de l’Aude, à Trèbes.

 

15h25 : Eric Menassi, le maire de Trèbes, est très remonté face aux critiques sur le manque d’informations concernant le déluge qui s’est abattu sur l’Aude. Devant notre envoyée spéciale, il évoque « une polémique indécente ».

 

 

15 heures : Après la catastrophe vient le temps du nettoyage. Et la tâche s’annonce énorme et traumatisante pour les habitants sinistrés.

 

14 h 27 : Solidarité entre départements voisins. Le conseil départemental de la Haute-Garonne a annoncé ce mardi après-midi avoir débloqué un million d’euros pour venir en aide au département sinistré de l'Aude. Il va aussi mettre à disposition une mission d’ingénierie pour expertiser les lourds dommages occasionnés sur les ouvrages d’art.

 

14 h 12 : « A ce stade, plus de 70 communes sont touchées, précise le préfet. Mais quand on aura fait le bilan, on aura dépassé les 100-120 communes avec des gradations dans les dégâts. »

14 h 10 : Selon le préfet de l’Aude Alain Thirion, interrogé par l’AFP, 1.500 foyers étaient encore privés d’électricité mardi matin, contre 7.800 lundi matin. 3.300 postes de téléphones fixes restaient coupés et 10.000 habitants vivaient toujours sans eau potable. « Des milliers de bouteilles d’eau » ont été distribuées, indique le préfet.

13 h 55 : Selon un dernier bilan de la préfecture de l’Aude, douze personnes au moins sont décédées dans la catastrophe : six à Trèbes, deux à Villegailhenc, une à Villardonnel, une à Villalier, une à Carcassonne et une à Saint-Couat-d’Aude. On dénombre aussi neuf blessés. Deux personnes restent portées disparues.

13 h 36 : La préfecture de l'Aude annonce l'ouverture d'une cellule d'urgence médico-psychologique à Trèbes dès 14 h. La ville a perdu six de ses habitants dans les inondations.

 

13 h 25 : L'eau est à nouveau consommable sur la commune de Carcassonne.

La préfecture de l'Aude a annoncé en début d'après-midi qu'il est à nouveau possible de consommer de l'eau du robinet.

 

12 h 40 : Selon L’Indépendant, le corps sans vie retrouvé lundi dans un champ de Villalier est celui d’un chauffeur poids-lourds. L’homme avait tenté de se réfugier sur le toit de son véhicule, mais l’eau l’avait emporté.

12 h 30: Le festival Les Bulles sonores, qui devait accueillir entre autres Eddy de Preto, Brigitte ou Emir Kusturica, n'aura pas lieu ce week-end.

 

12 h 15 : Quand deux informations tragiques se télescopent.

 

12 h 05 : Le préfet de l’Aude a invité les sinistrés du département à prendre des photos pour les faire parvenir à leur assurance. De son côté, la Fédération française des assurances rappelle dans un communiqué les démarches à suivre.

 

11 h 55 : Scènes de désolation, déblaiement de la boue, habitants dépités. A lire le reportage de notre journaliste à Trèbes, un jour après les inondations qui ont frappé durement la commune audoise qui a perdu six de ses habitants.

11 h 46 : Le trafic ferroviaire toujours très perturbé entre Béziers et Castelnaudary.

Selon la SNCF, le trafic ferroviaire entre Narbonne et Carcassonne ne devrait pas reprendre avant jeudi matin, aux alentours de 5h. Par contre, les trains devraient à nouveau circuler entre Casltelnaudary et Carcassonne en début de journée et vers 16h pour la liaison Béziers-Narbonne.

 

11h35: Les images sont impressionnantes.

 

11h20 : Au moins 70 communes ont été touchées par les inondations a indiqué le préfet du département, Alain Thirion. Le représentant indique toutefois que plus d’une centaine devrait être recensée au terme de l’inventaire dans le cadre de la procédure de catastrophe naturelle.

11h08 : Interventions déprogrammées, ascenseurs hors service… Le centre hospitalier de Carcassonne toujours très impacté.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a indiqué au micro de France Info, que le centre hospitalier de Carcassonne avait été très gravement touché par les inondations, victime d’une défaillance des locaux techniques. Ce mardi matin, ses ascenseurs étaient toujours hors service. Mis en service en 2014, des critiques pointent déjà sur sa construction en zone inondable.

 

10h52 : A Trèbes, le quartier de l’Aiguille est méconnaissable après les inondations dans l’Aude. Située au bord du fleuve éponyme, qui est sorti de son lit, la cité offre des scènes de désolation selon notre envoyée spéciale sur place.

 

10h57 : La veuve d'une victime des attaques terroristes de Trèbes et Carcassonne, en mars dernier, a perdu ses deux parents dans les inondations. Les beaux-parents de Jean Mazières sont décédés dans leur maison de Trèbes.

 

10h23: Le président du département de l’Aude, André Viola, demande la mise en place d’un « plan Marshall » après les inondations survenues lundi. Une aide exceptionnelle sera votée dès le 22 octobre par la collectivité « mais nous ne pourrons pas faire face seuls à l’ampleur de la reconstruction » a-t-il indiqué sur la page Facebook de l’institution, remerciant l’intervention et l’aide des départements voisins.

 

10h15: Des nouvelles du trafic routier, avec toujours des routes fermées.

 

10h05: L'Aude est le seul département à toujours figurer en alerte rouge inondations.

 

10h: Comme hier, les écoles sont fermées et donc les transports scolaires non assurés dans l'Aude.

 

9 h 45 : 2.000 foyers sont toujours privés d’électricité. Selon Enedis, ses équipes d’urgence se trouvent sur le terrain pour rétablir l’électricité au sein de 2.000 foyers. Depuis lundi, 10.000 logements ont pu être rétablis dans l’Aude et l’Hérault. Lundi, des groupes électrogènes ont été livrés pour les réalimenter.

 

9 h 40: Selon le dernier bilan communiqué par le préfet de l'Aude, onze personnes sont décédées. Trois sont toujours portées disparues.

 

Bonjour et bienvenue dans ce live

Suivez la situation dans l’Aude en direct sur 20 Minutes.