Intempéries dans l'Aude: Il y aura une procédure «accélérée» pour la déclaration de catastrophe naturelle

INONDATIONS Edouard Philippe s’est déplacé dans l’Aude auprès des habitants victimes des inondations. Il promet une procédure d’état de catastrophe naturelle accélérée…

H. M.

— 

Le Premier ministre Édouard Philippe au bord du pont effondré de Villegailhenc après les intempéries qui ont frappé le département de l'Aude, le 15 octobre 2018.
Le Premier ministre Édouard Philippe au bord du pont effondré de Villegailhenc après les intempéries qui ont frappé le département de l'Aude, le 15 octobre 2018. — H. Menal/20 Minutes

Les habitants de Villegaillhec, dans l’Aude, n’avaient pas vu ça depuis 1891. Et ils ont payé cher les inondations de la nuit. Edouard Philippe est donc venu les réconforter lundi, en fin d’après-midi, avec sa double casquette de Premier ministre et de ministre de l’Intérieur.

Il a marché dans la partie la plus récente du village, s’arrêtant pour discuter avec quiconque portait des bottes en caoutchouc. Y compris cet homme, plutôt colère de ne pas avoir pu prendre des dispositions pour protéger sa maison. « J’aimerais bien savoir quelle radio il faut écouter pour avoir les consignes », a-t-il lancé à la délégation ministérielle.

Une nuit de cauchemar dans l'Aude

Plus fatalistes, d’autres habitants ont décrit au visiteur leur nuit de cauchemar. « Je suis venu exprimer mon soutien et ma sympathie à tous ceux qui ont vu, cette, nuit, leur vie basculer, a indiqué Edouard Philippe qui promet que la procédure de déclaration de l’état de catastrophe naturelle sera accélérée » pour permettre des indemnisations rapides.

Il a aussi assuré que les militaires de 3e RPIMA de Carcassonne allaient sécuriser le secteur et surveiller les habitations que beaucoup sont obligés de laisser à l’abandon. Le dernier bilan des inondations dans l’Aude est de douze morts, il a été revu à la baisse. Les secours recherchent encore une personne.