Enchères: Record pour une bouteille de Romanée-Conti adjugée 558.000 dollars

VENTE Un Romanée-Conti millésime 1945 a été achetée pour plus d’un demi million de dollars lors d’une vente organisée samedi par la maison Sotheby's à New York…

20 Minutes avec agences

— 

Une bouteille de Romanée Conti en vente chez un caviste de Paris, le 26 novembre 2004
Une bouteille de Romanée Conti en vente chez un caviste de Paris, le 26 novembre 2004 — PIERRE VERDY AFP

Le record était jusqu’ici détenu par un Château Lafite Rothschild de 1869, vendu 233.000 dollars à Hong Kong, en 2010. Une bouteille de Romanée-Conti a été adjugée 558.000 dollars (480.000 euros) à l’occasion d’enchères organisées par la maison Sotheby’s à New York, samedi. Le flacon, à l’étiquette tachée, est l’un des 600 exemplaires produits en 1945, juste avant que le domaine n’arrache ses vignes pour les replanter ensuite.

Le Romanée-Conti est souvent considéré comme le plus grand vin de Bourgogne, peut-être même le cru le plus prestigieux au monde. Le domaine, situé sur une parcelle de moins de deux hectares, ne produit aujourd’hui qu’entre 5.000 et 6.000 bouteilles par an et fait partie de la Côte de Nuits, une bande de coteaux située au nord de la Côte-d’Or.

La vente a rapporté plus de 7 millions de dollars

Les lots mis aux enchères proviennent de la collection personnelle de Robert Drouhin, qui dirigea, de 1957 à 2003, la maison Joseph Drouhin, l’une des plus importantes de Bourgogne. Celle-ci a été la distributrice exclusive du domaine de la Romanée-Conti pour la France et la Belgique de 1928 à 1964.

Trois autres bouteilles de Romanée-Conti, des magnums (1,5 litre soit le double d’une bouteille standard) millésime 1937, ont atteint chacune 310.000 dollars (268.000 euros). Un peu plus tôt, deux lots de trois bouteilles millésime 1945 de La Tâche ont été vendus respectivement 297.600 (256.000 euros) et 248.000 dollars (214.000 euros). Au total, la vente a rapporté 7,32 millions de dollars (6,31 millions d’euros) pour cent lots.