Vosges: Une famille aux deux enfants expulsée de France en jet privé vers l'Albanie

IMMIGRATION Expulsée de Mirecourt (Vosges) le 7 septembre, une famille albanaise avec deux enfants a été renvoyée en jet privé vers la capitale Tirana, pour un coût qui pourrait s’approcher de 100.000 euros….

B.P.

— 

La famille albanaise installée depuis 2016 dans une commune des Vosges a été renvoyée en jet privé vers Tirana. Illustration
La famille albanaise installée depuis 2016 dans une commune des Vosges a été renvoyée en jet privé vers Tirana. Illustration — Xusenru/Pixabay/Creative Commons.

EDIT: Quelques heures après la révélation de l'information, le préfet des Vosges a finalement publié un communiqué sur la page Facebook de la préfecture, dans lequel il dément l'estimation du coût de l'opération à 100.000 euros par le collectif.

L’expulsion de la famille aux deux enfants remonte au 7 septembre dans la matinée. Dans l’émotion, elle a déclenché une forte vague de soutien à Mirecourt (Vosges), à l’image du club de football où jouait l'un des fils. Ce mardi, Vosges Matin révèle que les quatre membres de la famille arrivée en 2016 dans la commune ont été expulsés vers l’Albanie en jet privé.

Le quotidien relaie le témoignage d’une organisation indignée. Selon le collectif de Mirecourt de solidarité aux réfugiés, des véhicules des forces de l’ordre sont d’abord arrivés au pied de leur immeuble aux aurores. Avant de confisquer les portables, puis de transporter la famille vers un aéroport où se trouvait un avion affrété, décrit un bénévole sur le site Asil'accueil 88.

Une centaine de milliers d’euros dépensés pour cette expulsion ?

Après le renvoi de la famille en situation irrégulière en France vers Tirana, capitale de l’Albanie, ce dernier prolonge : « Tout cela est effrayant. […] Ils avaient fait leur place dans notre communauté. On éprouve révolte et honte face à ces vies brisées. » Face à des moyens jugés « démesurés » au journal régional, un courrier a été envoyé récemment aux députés des Vosges.

Formé par diverses organisations caritatives, le collectif estime à 100.000 euros le coût d’une telle opération d’expulsion d’une famille en jet privé vers l’Albanie. Ni la compagnie aérienne ni la préfecture n’ont, à l'origine, répondu au quotidien. En 2015, Street Press révélait que 1,5 million d’euros par an étaient utilisés pour transporter des migrants de Calais vers des centres de rétention en jet privé.