Les infos immanquables du jour : Les fans vs Booba-Kaaris, l’ex-patron d’Interpol disparu et la revanche de Pluton

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce lundi 8 octobre...

Armelle Le Goff

— 

Les rappeurs Booba et Kaaris.
Les rappeurs Booba et Kaaris. — SIPA

Que vous soyez Johnny Hallyday ou Johnny Cash, c’est l’heure des immanquables.

L’article le plus lu du jour : «Ils salissent l’image de la culture rap»... Quand les fans regrettent l'affaire Booba-Kaaris

Demain, mardi, la justice devrait mettre fin à l’un des feuilletons de l’été : Booba vs Kaaris. A la veille de la décision du tribunal de Créteil, 20 Minutes a demandé aux fans de rap et des deux meilleurs ennemis ce qu’ils pensaient de la rixe à l’aéroport d’Orly, de la polémique qui s’est ensuivie et du procès qui devrait se terminer. Si beaucoup ont profité de l’appel à témoignages pour glisser quelques messages haineux ou des critiques virulentes, d’autres ont livré des commentaires argumentés. La plupart soulignent une « perte de crédibilité », une « mauvaise image pour le rap » et ils sont à lire par ici.

L’article le plus partagé du jour : Pluton pourrait devenir le «dernier monde habitable du système solaire»

Pluton tient-elle sa revanche ? L’objet céleste, déchu en 2006 de son statut de planète, pourrait être le dernier astre capable d’accueillir la vie dans notre système solaire. C’est la théorie de l’astronome britannique Caleb Scharf, publiée sur le site Scientific American et reprise par le site Numerama.

Le directeur du centre d’astrobiologie multidisciplinaire de l’université de Columbia se base sur l’évolution future du Soleil. Selon lui, notre étoile pourrait gonfler sous l’effet de l’épuisement de l’hydrogène qui compose 75 % de sa masse. « A l’instar de toutes les étoiles à fusion d’hydrogène, le Soleil devient de plus en plus brillant au fil du temps alors qu’il convertit de plus en plus d’hydrogène dans son noyau en hélium (ce qui change sa propre composition et sa température centrale) », écrit Caleb Scharf. On vous explique tout par là. 

L’article le plus à lire du jour : Pourquoi Meng Hongwei, l'ex-patron d'Interpol, est-il visé par une enquête en Chine?

La mystérieuse disparition du patron d’Interpol a pris fin. Pékin a annoncé ce lundi que Meng Hongwei faisait l’objet d’une enquête dans son pays. Le vice-ministre de la Sécurité publique (police) a « accepté des pots-de-vin », ont annoncé les autorités chinoises, quelques heures après la démission du chef de l’organisation policière mondiale.  20 Minutes revient sur cette affaire opaque par ici.