Les radars automatiques vont rapporter 1,24 milliard d'euros au gouvernement en 2019

AUTOMOBILISTES Le gouvernement a prévu une augmentation de 50 % de ses recettes par rapport à 2016 dans son projet de loi de finances 2019…

L.Br.

— 

Le huitième radar le plus rentable de France en direction de Roubaix (image d'illustration).
Le huitième radar le plus rentable de France en direction de Roubaix (image d'illustration). — M.LIBERT/20 MINUTES

Attention aux radars en 2019 ! La politique de sécurité routière du gouvernement va rapporter gros aux caisses de l’Etat. Les amendes collectées grâce aux radars automatiques devraient permettre d’encaisser 1,23 milliard d’euros, selon le projet de loi de finances 2019 (PLF) consulté par Les Echos.

Ainsi, le gouvernement prévoit une hausse de 50 % des recettes des radars routiers par rapport à 2016. En détails, le PLF espère collecter 1,04 milliard d’euros, sans compter les majorations. Tout compris, la facture pourrait s’élever à 1,23 milliard d’euros pour les automobilistes.

Deux fois plus d’infractions sur les routes à 80 km/h

Le durcissement de la politique de sécurité routière depuis 2015 est à l’origine de cette hausse. La vitesse moyenne des Français reste stable depuis six ans : le gouvernement compte donc sur le passage de la limitation de vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur les routes secondaires pour consolider cette progression. En effet, le PLF prévoit un « doublement du nombre d’infractions enregistrées par les radars situés sur les routes concernées », soit 26 millions d’euros de recettes supplémentaires en 2019.

Cet argent supplémentaire généré par la baisse de la limitation de vitesse sera affecté à « la modernisation des établissements de santé publics et privés », selon une promesse d’Edouard Philippe.