Harcèlement: Un an après le début de #Metoo, quels changements pour les femmes?

VOUS TEMOIGNEZ 20 Minutes souhaite tirer un premier bilan de ce mouvement qui a permis à de nombreuses femmes de révéler le harcèlement dont elles étaient victimes... 

Nils Wilcke

— 

Harcèlement sexuel, agressions, les femmes réagissent avec le hashtag #Metoo
Harcèlement sexuel, agressions, les femmes réagissent avec le hashtag #Metoo — pixabay

Elle a fait tomber des dizaines d’hommes de pouvoir aux Etats-Unis et dans le monde. Amplifiée par les réseaux sociaux, la vague #Metoo a déferlé il y a tout juste un an, avec comme point de départ l'affaire Weinstein. En France, le mouvement a pris son essor avec #balancetonporc.

Au-delà des témoignages de femmes victimes de harcèlement sur Twitter, ce mouvement a permis de libérer la parole de nombreuses femmes. Et les numéros d’appel d’urgence pour les femmes victimes de violences ont rapidement été dépassés par leur succès : le 3919, Violences Femmes Info, a ainsi reçu 3.400 appels de plus que l’année précédente.

Pourtant, les Français restent circonspects face à ce mouvement, selon un sondage Harris Interactive pour RTL Girls rendu public début octobre : seules 32 % des personnes interrogées y voyaient des conséquences plutôt positives. En revanche, 1 homme sur 4 de moins de 35 ans expliquait que cela avait modifié sa perception du harcèlement sexuel.

>> Un an après, 20 Minutes souhaite tirer un premier bilan de ce mouvement. Pour vous, #Metoo et #balancetonporc ont-il fait évoluer la société ? Cela a-t-il changé quelque chose au sexisme et au harcèlement au travail ? Trouvez-vous qu’il y a eu une prise de conscience des salariés, des RH, de la direction des entreprises ? Étiez-vous dans un secteur où de tels faits se sont produits, et avez-vous le sentiment que cela a changé la manière dont ils ont été pris en charge (libération de la parole, prévention etc.) ?

>> Vous pouvez raconter votre expérience dans les commentaires ci-dessous ou en envoyant un mail à temoignez@20minutes.fr. Vos témoignages nourriront un futur article.