Les infos immanquables du jour: Malformations dans l'Ain, le centre Zahra et Yuval Noah Harari

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce mardi 2 octobre...

Armelle Le Goff

— 

Un bébé boit au biberon (image d'illustration).
Un bébé boit au biberon (image d'illustration). — Fred DUFOUR / AFP

Que vous soyez à Châteauroux ou à Chenonceau, c’est l’heure des immanquables.

L’article le plus lu du jour : Sept bébés sont nés sans bras dans le même secteur de l'Ain, un phénomène inexpliqué

Le nombre de cas recensés dans le même secteur géographique est tel qu’il laisse peu de place au hasard. Depuis quelques jours, Druillat dans l’Ain fait la une de l’actualité suite à un reportage de France 2 consacré à une série de malformations observées sur des bébés nés dans un rayon de 17 km autour de ce paisible village.

Entre 2009 et 2014, sept enfants sont nés sans bras ou sans main selon un rapport du Registre des malformations congénitales de Rhône-Alpes (Remera), qui a publié cet été son rapport final sur ces cas multiples d’agénésie transverse des membres supérieurs. Un article à lire par ici. 

L’article le plus partagé du jour : Nord: Qu'est-ce que le Centre Zahra France, l'association visée par une opération antiterroriste?

Mardi matin, le préfet du Nord a diligenté une opération antiterroriste mobilisant près de 200 policiers dans les locaux de l’association Zahra France, à Grande-Synthe, dans le Nord. Le motif invoqué par les autorités était le « soutien marqué pas ses dirigeants à plusieurs organisations terroristes ». Mais qu’est-ce qui se cache véritablement derrière cette association ?

Zahra France s’est installée en 2005 dans cette commune proche de Dunkerque, « sans doute pour capter un public issu des flux migratoires provoqués par les activités industrielles », explique-t-on à la mairie, précisant qu’il n’y avait jamais eu de financement public, ni d’interaction entre l’association et les autorités locales. Un article à lire là. 

L’article le plus à lire du jour : Prophète athée, végan… Qui est Yuval Noah Harari, «le penseur le plus important du monde»?

Il est derrière Sapiens, qui explorait l’histoire de l’humanité, et plus récemment Homo Deus, qui imaginait un monde gouverné par l’intelligence artificielle. Yuval Noah Harari publie ce mardi 21 leçons pour le XXIe siècle, chez Albin Michel, une sortie mondiale qui devrait, comme d’habitude, s’arracher en librairie. Si tout le monde (ou presque) a entendu parler de Sapiens, une brève histoire de l’humanité, sortie en France en 2015, rares sont ceux qui connaissent le nom de celui qui a écrit cette œuvre. Séance de rattrapage avant les émeutes chez votre libraire préféré. On vous dit tout sur ce spécialiste de l’histoire militaire et médiévale présenté comme « le penseur le plus important du monde » par Le Point.

Comment le maître de conférences diplômé d’Oxford est-il devenu ce phénomène aux ventes vertigineuses ? Rien ne prédestinait Harari, né en 1976 à Haïfa, en Israël, à connaître un tel succès, surtout quand on regarde ses premiers écrits passés complètement inaperçus. Spécialisé dans la guerre au Moyen-Age -plutôt loin de la question de l’IA et de la post-vérité- on lui doit, avant sa fulgurante ascension, des publications comme Special Operations in the Age of Chivalry, 1100-1550 (Opérations spéciales à l’âge de la chevalerie, 1150-1550) ou Renaissance Military Memoirs : War, History and Identity (Champ de bataille et naissance de la guerre moderne). Très, très confidentielles. Plus d'infos dans l'article de Laure Beaudonnet à retrouver ici.