Assemblée nationale: Une mission sur «le suivi de la stratégie de sortie» du glyphosate lancée

HERBICIDE CONTROVERSE La création d’une telle mission avait été proposée début juin par le Richard Ferrand, chef de file du groupe LREM, après les remous provoqués par les débats en première lecture sur le projet de loi agriculture et alimentation…

20 Minutes avec AFP

— 

Un agriculteur répand du glyphosate dans son champ dans les Hauts-de-France.
Un agriculteur répand du glyphosate dans son champ dans les Hauts-de-France. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

La mission d’information de l’Assemblée nationale « sur le suivi de la stratégie de sortie du glyphosate », herbicide controversé, a tenu jeudi sa première réunion constitutive, a-t-on appris de sources parlementaires.

Constituée d’une vingtaine de membres des commissions des Affaires sociales, des Affaires économiques et du Développement durable, de différents groupes politiques, cette mission parlementaire sera présidée par le LR Julien Dive et aura pour rapporteurs les élus LREM Jean-Baptiste Moreau et Jean-Luc Fugit.

Responsabiliser les acteurs

Dans un communiqué, le groupe majoritaire réaffirme que l’objectif d’une sortie du glyphosate en trois ans « n’est pas un vœu pieux », défendant « le choix assumé » de la « responsabilisation des acteurs ».

La mission devra « évaluer et contrôler la mise en œuvre du plan d’action présenté par le gouvernement en juin 2018 jusqu’à son terme », en travaillant avec l’ensemble des acteurs concernés : « instituts techniques, chercheurs, organisations professionnelles, pouvoirs publics, etc. ».