Une vue de Craponne-sur-Arzon en Haute-Loire.
Une vue de Craponne-sur-Arzon en Haute-Loire. — google street view

BONNE SURPRISE

Une commune de Haute-Loire hérite d'un million d'euros, légué par une habitante

Marguerite Gibert, morte en 2017, a laissé la totalité de son patrimoine à la mairie de Craponne-sur-Arzon en Haute-Loire, où elle vivait...

Un legs totalement inattendu qui équivaut à deux années de capacité d’autofinancement pour la commune. La mairie de Craponne-sur-Arzon, en Haute-Loire, s’apprête à recevoir la coquette somme d’un million d’euros qui lui a été laissée par une habitante du village, décédée en 2017.

Selon Le Progrès qui rapporte cette histoire, Marguerite Gibert, épouse de Paul Vallade, a fait don de toute sa fortune à la municipalité car elle n’avait pas de descendance. La donatrice a simplement fait part de quelques exigences dans son testament.

Quelques exigences formulées par la défunte

Elle a exigé que 100.000 euros soient consacrés à la maison de santé, dont au moins une salle devra porter son nom, et que 50 000 euros soient affectés à la rénovation des deux chapelles de l’église.

La défunte a également stipulé dans ses écrits qu’une plaque à son nom devrait être apposée dans l’église en sa mémoire et que le caveau familial devrait être fleuri par la municipalité.