Lyon: Le gardien de prison avait inventé son agression

MENSONGE L'homme a été placé en garde à vue...

Caroline Girardon

— 

Illustration d'un gardien de prison.
Illustration d'un gardien de prison. — C. Villemain / 20 Minutes

Un surveillant de la maison d’arrêt de Corbas dans le Rhône a été placé en garde à vue jeudi. L’homme avait affirmé qu’il avait été agressé chez lui parce qu’il était gardien de prison, laissant entendre qu’il avait été victime de représailles. Sauf que l’histoire a été entièrement inventée, rapporte ce vendredi la Sûreté du Rhône.

Le gardien a donc été placé en garde à vue pour dénonciation mensongère à une autorité judiciaire entraînant des recherches inutiles. L’enquête se poursuit