C'est l'heure du BIM: Naufrage en Tanzanie, mortelle canicule et Ben Arfa le sauveur

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

P.B.

— 

Le Rennais Hatem Ben Arfa lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs face aux Tchèques de Jablonec, le 20 septembre 2018.
Le Rennais Hatem Ben Arfa lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs face aux Tchèques de Jablonec, le 20 septembre 2018. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Au moins 40 morts et des dizaines de disparus dans un naufrage sur le lac Victoria

Un navire a chaviré dans le sud du lac Victoria, en Tanzanie, jeudi. Selon un bilan très provisoire fourni par la présidence jeudi soir, il y a « plus de 40 morts ». Mais le bilan pourrait s’alourdir avec la reprise des opérations de secours vendredi, alors que le ferry transportait plusieurs centaines de passagers. Selon une source officielle de Reuters, le bilan pourrait dépasser les 200 morts.

Canicule 2018: Environ 1.500 morts de plus, soit 10 fois moins qu'en 2003

La canicule de l’été 2018 a provoqué environ 1.500 morts de plus qu’une année normale, soit 10 fois moins que lors du record de 2003, a annoncé vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur CNews. Il n’y a pas eu d'« excès majeur » de mortalité, ni de prise d’assaut des hôpitaux, a ajouté la ministre, notant l’importance de la prévention lors de ces épisodes de canicule.

Après un an et demi au placard, Hatem Ben Arfa offre la victoire au Stade Rennais

Hatem Ben Arfa is back ! Cela faisait près d’un an et demi que l’attaquant n’avait pas foulé les pelouses pour un match officiel. Sa dernière sortie remontait au 5 avril 2017au stade d’Ornano à Caen lors d’un quart de finale entre Avranches et Paris (0-4). Pour son retour à la compétition face au club tchèque de Jablonec en Ligue Europa, la nouvelle recrue du Stade Rennais ne pouvait rêver d’un meilleur scénario. Entré en jeu à la 65e minute, il a endossé le rôle de sauveur en inscrivant dans les arrêts de jeu le penalty de la victoire (2-1).

A lire aussi