Nantes: L'expulsion des 500 migrants de Daviais prévue jeudi matin

MIGRANTS Les migrants devraient être orientés vers différents gymnases de l’agglomération…

Julie Urbach

— 

Le camp de migrants du square Daviais à Nantes
Le camp de migrants du square Daviais à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

Ça s’accélère. Alors que le tribunal administratif a ordonné, ce mercredi, l’évacuation des quelque 500 migrants du square Daviais dans les 48h, les opérations devraient avoir lieu dès jeudi matin. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Johanna Rolland, la maire (PS) de Nantes, aux représentants d’associations de soutien aux migrants, qu’elle recevait ce soir.

L’expulsion, qui doit aboutir dans la foulée à une mise à l’abri des réfugiés comme l’a promis la mairie, se déroulera en présence des forces de l’ordre, probablement tôt le matin. Des bus seront mobilisés et emmèneront les migrants vers plusieurs gymnases de l’agglomération, où ils auront l’assurance d’avoir accès à des sanitaires et de se voir servir des repas.

Quelles solutions durables ?

Mais la mairie semble être restée floue quant à la prochaine étape, à savoir une mise à l’abri de ces personnes dans des locaux plus adaptés, ce qui devrait intervenir dans un court délai. « Un comité de suivi va être mis en place pour trouver des solutions de logement plus durable, rapporte un responsable d’association. En attendant, nous avons une grosse inquiétude quant à l’ambiance dans laquelle va se dérouler cette évacuation. Il faut de l’apaisement et un véritable accompagnement de ces hommes et ces femmes. »