Dordogne: «Stéphane Bern est un ignare», clame le patron du département

PATRIMOINE Les deux hommes s'écharpent depuis plusieurs mois sur un projet routier... 

C.C.

— 

Portrait de l'animateur Stéphane Bern.
Portrait de l'animateur Stéphane Bern. — IBO/SIPA

Le ton monte sérieusement entre le président du département de la Dordogne, Germinal Peiro, et Stéphane Bern, le chargé de mission à la préservation du patrimoine d’Emmanuel Macron.

Ce week-end à l’occasion des Journées du Patrimoine, les deux hommes se sont une nouvelle fois écharpés par média interposé au sujet du contournement de Beynac, petit village du Périgord. Les travaux de ce projet routier, porté par le premier, ont débuté il y a quelques jours. Et Stéphane Bern a rappelé qu’il « ne supporte pas qu’on porte des atteintes marquées contre le patrimoine » citant notamment l’exemple de la déviation de Beynac.

« Il répète bêtement ce que lui disent ses amis châtelains ! »

Fin 2017, l’animateur TV dénonçait déjà un « scandale écologique et économique » qui consiste à « bétonner la vallée de la Dordogne pour gagner un quart d’heure pendant les embouteillages d’été. » Autant dire que cette nouvelle sortie médiatique a fait sortir de ses gonds Germinal Peiro au micro de France 3 Nouvelle Aquitaine :

On n’a pas de leçon à recevoir de M. Bern. D’autant plus que M. Bern est un ignare. Il répète bêtement ce que lui disent ses amis châtelains ! Voilà à quoi joue M. Bern.

Dans ce conflit, les opposants au projet continuent de rester mobilisés. Il existe même une ZAD près de la zone en travaux.

>> A lire aussi : Evacuation d'une ZAD près de Strasbourg: Semaine importante pour le projet autoroutier du GCO

>> A lire aussi : Strasbourg: Grand contournement ouest, début imminent des travaux de l'autoroute?