Evacuation d'une ZAD près de Strasbourg: Semaine importante pour le projet autoroutier du GCO

JUSTICE Après la suspension d'un permis d'aménager par les juges des référés ce vendredi, deux recours contre le projet autoroutier de Grand contournement ouest de Strasbourg doivent encore être examinés cette semaine...

Bruno Poussard

— 

Une manifestation anti-GCO s'est tenue ce samedi après-midi à Kolbsheim, et elle a rassemblé pas loin de 2.000 personnes.
Une manifestation anti-GCO s'est tenue ce samedi après-midi à Kolbsheim, et elle a rassemblé pas loin de 2.000 personnes. — B. Poussard / 20 Minutes.

La décision est tombée ce vendredi en fin d’après-midi. Les juges des référés du tribunal administratif de Strasbourg ont décidé de suspendre le permis d’aménager d’un viaduc du projet de Grand contournement ouest de Strasbourg (GCO), délivré au concessionnaire Arcos (filiale de Vinci).

Après le recours déposé par l’association Alsace Nature, les travaux préparatoires en cours ne sont toutefois pas interrompus. Mais le futur chantier du viaduc de la Bruche pourrait être retardé. Pour les opposants à l’autoroute, c’est tout de même « une victoire d’étape » comme l’a déclaré Dany Karcher, maire de Kolbsheim, lors d’une manifestation qui a rassemblé pas loin de 2.000 personnes ce samedi. Malgré l’évacuation de la ZAD le 10 septembre et le début rapide du déboisement dans deux forêts du tracé du GCO, les opposants ne baissent pas les bras.

Deux nouveaux recours examinés cette semaine

En prônant « la non-violence » aux abords de la forêt de Kolbsheim (où les gendarmes sont présents depuis une semaine) par la voix du militant écologiste Michaël Kugler au micro ce samedi, ils attendent l’examen de deux nouveaux recours judiciaires cette semaine.

Le premier, sur la mise en comptabilité du plan local d’urbanisme de Brumath, sera étudié jeudi. Le second – majeur –, sur la suspension de l’autorisation unique d’Arcos, le sera, lui, dès ce mercredi. Un dernier jugement qui sera fortement scruté. En attendant, en forêt de Kolbsheim, de nombreux arbres ont déjà été coupés.