Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
SOCIETELes vautours s'attaquent au bétail, les éleveurs du Tarn inquiets

Tarn: Les éleveurs inquiets face à la multiplication d'attaques de vautours sur leurs troupeaux

SOCIETE
Les charognards ont attaqué trois fois des animaux vivants en une semaine, ce qui préoccupent les éleveurs...
Un vautour fauve dans le ciel du Parc national des Cévennes.
Un vautour fauve dans le ciel du Parc national des Cévennes. - J. Lecquyer/BNT/SIPA
Julie Rimbert

J.R.

En une semaine, les éleveurs du plateau de Massals, dans le Tarn, ont connu trois attaques de vautours fauves sur leurs troupeaux. Selon Le Tarn Libre, ces charognards pesant 8 à 10 kilos, ne s'en prennent pas à des cadavres d'animaux mais directement aux veaux et vaches des éleveurs.

Venant sûrement des Grand Causse, près de Millau, ces vautours se sont attaqués plusieurs fois à du cheptel à Cantalauze, au Tel et au Verdié. En groupe, parfois de 80 vautours, les charognards se disputent des animaux malades, affaiblis ou en train de mettre bas.

Des éleveurs inquiets

Face à la multiplication des ces attaques, les éleveurs ont fait constaté les dégâts et pertes par un garde assermenté de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Ce qui inquiète les éleveurs, c'est l'absence de peur des vautours face à l'homme. Malgré les tentatives des agriculteurs pour les effaroucher, les vautours continuaient à dépecer les vaches et veaux pris pour cible.

Pour les éleveurs, cette espèce réintroduite il y a une trentaine d'années dans la vallée de la Jonte et les gorges du Tarn, n’est pas maitrisée. Ils pointent des populations trop importantes qui élargissent leur territoire pour chasser.

Sujets liés