Lyon: L'école Emile Cohl s'excuse et «désapprouve le procédé» de la photo retouchée

BLACKWASHING Des étudiants noirs ont été ajoutés sur une photographie de l’école de dessin Emile-Cohl pour faire sa promotion aux Etats-Unis...

C.G.

— 

La photo retouchée a été diffusée de manière anonyme sur Twitter.
La photo retouchée a été diffusée de manière anonyme sur Twitter. — Capture d'écran/Twitter

Quelques heures après la polémique née d'une photo retouchée, l'école Emile Cohl de Lyon a présenté ses excuses aux étudiants et rappelé qu’elle « désapprouvait ce procédé ». Dans un communiqué, l’établissement précise que la photo en question, faisant apparaître la promotion 2018, avait été retouchée sans son approbation.

Ce cliché avait été fourni à une agence de communication chargée de réaliser le site Internet de promotion de l’école aux Etats-Unis, où cette dernière compte ouvrir un établissement « dans les deux ans ».

Contrat rompu

Le 7 septembre, les étudiants ont alors découvert que l’apparence physique de certains avait été modifiée puisque leur peau avait été volontairement foncée. Et que d’autres personnes noires avaient été ajoutées. « Nous avons pris nos dispositions en faisant supprimer aussitôt ce document transféré sans notre autorisation », explique l’Ecole précisant qu’elle avait « rompu le contrat du prestataire ».

« Nous avons présenté nos excuses aux personnes concernées, car il va de soi, que nous désapprouvons ce procédé », ajoute-t-elle. Et de conclure : « Nous n’avons nul besoin de manipuler des images pour démontrer notre ouverture au monde tel qu’il se fait ». Des excuses qui n’ont néanmoins pas convaincu certains internautes, laissant échappant leur scepticisme sur les réseaux sociaux.