C'est l'heure du BIM: Précarité alimentaire, ouragan Florence et démonstration de force russe

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)…

M.C.

— 

Illustration d'un couple faisant ses courses dans un supermarché parisien.
Illustration d'un couple faisant ses courses dans un supermarché parisien. — DURAND FLORENCE/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Un Français sur cinq est en situation de précarité alimentaire, selon un sondage

Ne pas pouvoir faire trois repas par jour et s’alimenter sainement est une réalité pour près d’un Français sur cinq, selon le dernier baromètre Ipsos-Secours populaire publié mardi. Un peu plus d’un cinquième des Français sondés (21 %) ont déclaré ne pas être en mesure de s’offrir une alimentation saine leur permettant de faire trois repas par jours et 27 % ont admis ne pas avoir les moyens financiers de s’acheter quotidiennement des fruits et légumes. Plus d’un Français sur deux dont les revenus mensuels sont inférieurs à 1.200 euros a aussi indiqué avoir des difficultés à payer la cantine de ses enfants.

>> A lire aussi : «Le retour du scorbut s’explique notamment par des raisons économiques»

Ouragan Florence : Un million d’Américains se préparent à évacuer

Un monstre s’approche des côtes américaines. En une journée, la tempête tropicale Florence s’est renforcée pour devenir un ouragan de catégorie 4, lundi. Face à des vents de 220 km/h et aux inondations majeures prévues, trois Etats, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord et la Virginie, ont déclaré l’état d’urgence avec des premières évacuations ordonnées lundi sur le littoral. Au total, elles concernent plus d’un million d’habitants.

La Russie étale sa puissance militaire avec de gigantesques manœuvres

Près de 300.000 hommes, toutes les composantes de l’armée impliquées et des soldats chinois en soutien : la Russie lance mardi les plus vastes manœuvres militaires de son histoire, dénoncées par l’Otan comme la répétition d’un « conflit de grande ampleur ». Ce déploiement massif auquel participent les armées chinoise et mongole, baptisé « Vostok-2018 » (Est-2018), continuera jusqu’au 17 septembre en Sibérie orientale et dans l’Extrême-Orient russe, dans un contexte de tensions persistantes avec les Occidentaux, entre crise ukrainienne, conflit en Syrie et innombrables accusations d’ingérence dans la politique occidentale.