VIDEO. Lyon: Voulant semer la police lancée à ses trousses, il pénètre sur les pistes de l'aéroport en voiture

FAITS DIVERS L'homme a été arrêté rapidement...

Caroline Girardon avec T.C

— 

L'aéroport de Saint-Exupéry de Lyon est la 4e aéroport de France.
L'aéroport de Saint-Exupéry de Lyon est la 4e aéroport de France. — Roussel / Sipa

Sa course n’aura duré quelques minutes. Mais assez pour paralyser le fonctionnement de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Un homme a été interpellé ce lundi matin après une incroyable course-poursuite avec la police qui l’a emmenée sur les pistes de l’aéroport rhodanien.

Selon nos informations, l’individu qui roulait au volant d’une Mercedes immatriculée au Luxembourg, a été pris en chasse depuis Bron. Il avait été repéré sur l’autoroute en train de rouler à vive allure et à contresens.

Mais lorsque les policiers lui ont demandé de se garer, l’homme a refusé de se soumettre au contrôle et s’est d’abord dirigé vers l’aéroport d’affaires de Bron où il a défoncé une barrière de sécurité. Il a ensuite fait demi-tour pour fuir en direction cette fois, de Saint-Exupéry.

Le trafic interrompu

Pendant ce temps, les CRS et un hélicoptère de la gendarmerie l’ont pris en chasse, alertant à leur tour les gendarmes de la GTA, chargés de la sécurité des aéroports, de son arrivée imminente.

Arrivé sur les lieux, le conducteur a forcé deux portes vitrées, situées sur la gauche de l’entrée principale du terminal 1, précise la Préfecture du Rhône. Une seule personne a été légèrement blessée, il s’agit d’un ouvrier qui travaillait sur une nacelle.

L’individu s’est alors retrouvé sur le tarmac, face aux avions. Il s’est mis à rouler en direction des champs. Des coups de feu ont été tirés pendant la poursuite. Là encore, sans que personne ne soit touché.

L’homme serait inconnu des renseignements, indique à 20 Minutes une source policière. Il souffrirait en réalité de graves problèmes psychiatriques, poursuit une autre source proche de l’enquête. Et la voiture qu’il conduisait serait volée.

Le trafic, interrompu depuis 11h30, a repris progressivement vers 15 heures, indique l’établissement dans un communiqué.