Bientôt une taxe halal pour financer la construction des mosquées en France?

RELIGION Cette taxe permettrait de limiter l’influence des fonds étrangers dans la construction des mosquées en France…

Floréal Hernandez

— 

La grande mosquée de Strasbourg, janvier 2015. (Illustration)
La grande mosquée de Strasbourg, janvier 2015. (Illustration) — Gilles Varela

Ce dimanche, l’Institut Montagine doit publier un rapport avec des propositions pour réformer l'islam de France. Un rapport de 800 pages, que s’est procuré Europe 1, destiné au président de la République qui a annoncé pour l’automne une réorganisation de la deuxième religion de France. Parmi les propositions faites par l’essayiste proche d’Emmanuel Macron  Hakim El Karoui, il y a la taxation des produits halal​ pour financer la construction des mosquées.

Cette proposition permettrait notamment de réduire l’influence des fonds étrangers dans l’édification des mosquées. Cette taxe avait déjà été envisagée dans les années 1990 par Charles Pasqua et cette contribution revient régulièrement. Toutefois sa mise en application semble toujours compliquée. Car il n’y a pas de norme commune au halal en France. Il faudrait également la création d’une charte pour que les mêmes critères de sacrifice des animaux soient appliqués partout et de la même façon.

Si cette taxe était instituée, il faudrait enfin selon le rapport de l’Institut Montaigne, Hakim El Karoui préconise que la taxe soit gérée par l’Association musulmane pour l’islam de France, nouvel organisme qui serait aussi chargé d’organiser le financement du culte musulman, rapporte Europe 1.

>> A lire aussi: Les autorités musulmanes vent debout contre la nouvelle norme «halal» française