Les infos immanquables du jour: Bizutage polémique, animateur aux assises et «Mito» poignardé

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce vendredi 7 septembre…

C.P.

— 

Illustration d'une école élémentaire.
Illustration d'une école élémentaire. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Que vous soyez de Barneville-Carteret ou de Vendenheim, voici venue l’heure de votre résumé quotidien d’info.

L’article le plus lu du jour : Jugé humiliant, le bizutage des élèves infirmiers de Toulouse fait des vagues

Alors que le bizutage est théoriquement interdit par la loi, celui réservé mercredi aux quelque 250 élèves infirmiers de première année à Toulouse passe mal selon la CGT du CHU qui tire la sonnette d’alarme après avoir recueilli les témoignages d’étudiantes qui se sont senties « humiliées ».

L’article le plus partagé du jour : Un animateur périscolaire de Courbevoie jugé pour 15 viols et agressions sexuelles dans trois écoles

Âgé de 29 ans aujourd’hui, un ancien animateur périscolaire de Courbevoie comparaît devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine, à partir de ce vendredi, pour deux viols et treize agressions sexuelles commis sur des enfants âgés de 5 à 8 ans. Une quarantaine de témoins et parties civiles doivent être entendus, dont le maire de Courbevoie, avant le verdict attendu le 14 septembre.

L’article à ne pas manquer du jour : Trump tropical », « Mito »… Qui est Jair Bolsonaro, le candidat à la présidentielle brésilienne poignardé jeudi ?

Le candidat brésilien d’extrême droite, favori de la présidentielle d’octobre, a reçu un coup de couteau dans l’abdomen jeudi. Cette attaque pourrait exacerber un peu plus encore les tensions au sein de la société brésilienne, tensions que Jair Bolsonaro a lui-même attisées. Portrait.

L’article coup de main du jour : Quelles solutions existent encore pour les naufragés de Parcoursup ?

L’Unef, l’UNL, la FCPE et le SAF (syndicat des avocats de France) ont présenté ce vendredi une aide juridique aux candidats refusés sur Parcoursup afin qu’ils puissent « faire valoir leurs droits ». L’occasion de recenser tous les recours et solutions encore à disposition des bacheliers ou les étudiants en réorientation pour obtenir la formation désirée.

>> A lire aussi : Le nom et la date de sortie de l'album posthume de Johnny Hallyday sèment la discorde

>> A lire aussi : Florence Parly dénonce une tentative d’espionnage d’un satellite russe

>> A lire aussi : Douze mois de prison avec sursis requis contre «les petits-bourgeois du clash»