Les infos immanquables du jour: Booba/Kaaris et les clichés, Donald Trump et le prélèvement à la source

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce jeudi 6 septembre…

Armelle Le Goff

— 

Les rappeurs Booba et Kaaris en 2018
Les rappeurs Booba et Kaaris en 2018 — Dominique FAGET / AFP

Pas d'« hubris » [la malédiction des dieux] pour les lecteurs de 20 Minutes, c’est l’heure des immanquables…

L’article le plus lu du jour : Rixe de Booba et Kaaris: «On a tous été surpris par cette affaire, mais le traitement médiatique est disproportionné»

« Pseudo-artistes », « énergumènes », « racailles », « animaux »… Voilà les termes employés par de nombreux internautes pour parler de Booba et Kaaris après leur rixe début août à l’aéroport d’Orly. Une bonne dose de haine et de racisme donc, mais pas seulement. « Ce qui est arrivé n’est pas bien, on a tous été surpris, mais cette affaire est disproportionnée, estime Fif, journaliste et cofondateur du site spécialisé dans le rapBooska-P. On a l’impression qu’il y a eu un attentat, et les médias entretiennent ça en utilisant sans cesse les mêmes clichés. » Retour sur les clichés qui ont alimenté les commentaires autour de l'affaire Booba/Kaaris avec Clio Weickert par ici. 

 

 

L’article le plus partagé du jour : Donald Trump: «Cet édito et ce livre ne vont sans doute rien changer», assure Laurence Nardon de l'Ifri

Séisme politique aux Etats-Unis. Lundi, le Washington Post publiait des extraits du nouveau livre de Bob Woodward - l’un des meilleurs journalistes d’investigation de son époque - consacré à Donald Trump. 400 pages présentant un président inculte, colérique et paranoïaque. Hier, le New York Times publiait une tribune d’un haut responsable de l’administration Trump qui dénonce « l’amoralité » d’un président qui prend des décisions « impulsives, mal avisées et parfois dangereuses ». Thibaut Chevillard fait le point avec Laurence Nardon, chercheuse à l'Ifri et spécialiste des Etats-Unis. 

L’article le plus à lire du jour : Prélèvement à la source : Vous n’avez rien compris à la réforme ? On vous explique ce qui va changer pour vous

Le suspense a pris fin mardi soir. Sur TF1, le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé l’entrée vigueur de la réforme du prélèvement à la source après avoir tergiversé plusieurs semaines. Cette patate chaude que se refilait plus au moins tous les gouvernements depuis des années verra enfin le jour. Mais concrètement, comment ça va se passer pour vous ?  Nicolas Raffin vous explique tout par ici.