Les infos immanquables du jour: Le procès Clément Méric, Saint-Martin un an après et Parcoursup

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce mercredi 5 septembre…

Armelle Le Goff

— 

La mort de Clément Méric avait déclenché des manifestations en juin 2013.
La mort de Clément Méric avait déclenché des manifestations en juin 2013. — YAGHOBZADEH RAFAEL/SIPA

C’est l’heure des immanquables, votre moment actu préféré du jour.

L’article le plus lu du jour : Procès Clément Méric: «Je suis jugé pour des coups sur Méric alors que je n’ai rien fait», se plaint l'un des accusés

Il jure avoir tiré un trait sur son passé, être désormais « très éloigné » de ses anciennes fréquentations de Troisième Voie, groupuscule d’extrême droite à l’idéologie ouvertement raciste. Ce mercredi, au deuxième jour du procès sur la mort de Clément Méric, jeune militant antifasciste tué lors d’une bagarre en juin 2013, la cour d’assises de Paris s’est longuement penchée sur la personnalité de Samuel Dufour, accusé tout comme Esteban Morillo, de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, en réunion et avec arme ». Un crime passible de 20 ans de prison.

C’est vrai qu’au premier abord, le jeune homme de 25 ans qui s’est présenté à la barre n’a plus grand-chose à voir avec le skinhead qu’il avoue avoir été au moment de l’affaire. Ses cheveux rasés ont poussé, son bombers et ses rangers remplacés par un pull bleu marine et des fines baskets. Sur son nez, des petites lunettes carrées. Comme Esteban Morillo hier, il affirme avoir été introduit au Local, le bar de Troisième Voie, par un « ami » alors qu’il avait 19 ans, s’y être régulièrement rendu « pour boire une bière, voir des copains ». A l’entendre, la politique est presque annexe. Pour lire l'article de Caroline Politi en intégralité c'est par ici. 

L’article le plus partagé du jour : Ni eau courante, ni électricité... A Saint-Martin, des familles encore dans la précarité un an après Irma

Ni eau courante, ni électricité. Une simple bâche pour se protéger : depuis le passage de l’ouragan Irma il y a un an, certaines familles de Quartier d’Orléans à Saint-Martin sont toujours dans la précarité, dans des maisons sans toit ou sans mur, à la merci d’un nouveau cyclone. Anet vit encore au bord du lagon de Quartier d’Orléans, à l’est de l’île, l’un des quartiers les plus pauvres, avec ses trois enfants. Lors du passage de l’ouragan, le plus violent jamais connu dans l’océan Atlantique, la mer est montée et a emporté tout ce que l’ancienne fleuriste possédait. Un article à lire là. 

L’article le plus à lire du jour : Parcoursup: Sur 33 élèves de la classe suivie par «20 Minutes», «tous ont obtenu un vœu qu'ils souhaitaient»

Sur Parcoursup, la fin de la phase principale d’admission, c’est ce mercredi. A l’exception de deux redoublants, les élèves de la terminale ES2 2017-2018 du lycée Marguerite-Yourcenar d’Erstein (Bas-Rhin) ont pour leur part déjà laissé le dispositif d’orientation derrière eux. « Tous ont obtenu un vœu qu’ils souhaitaient », détaille Florence Laurent.

Enseignante d’histoire-géographie, leur ancienne professeur principale s’est connectée une dernière fois sur la nouvelle plateforme à l’heure de la rentrée scolaire. Suivie par 20 Minutes depuis la sortie des réponses aux vœux de ses élèves puis dans leur accompagnement dans la foulée, elle a accepté de faire un ultime point sur la situation. Tous les détails sur l'orientation de cette classe de terminale par là.