Toulouse et Lyon, en tête des villes où il fait bon étudier, devant Montpellier et Rennes

PALMARES Le palmarès 2018 des villes «où il fait bon étudier» dressé par le magazine «L’Etudiant» vient de sortir. Ambiance, transport, budget font l’objet d’un classement pour savoir quelles villes sont au top…

B.C.

— 

Illustration beau temps aux berges de la Garonne. Toulouse, FRANCE-5/05/14
Illustration beau temps aux berges de la Garonne. Toulouse, FRANCE-5/05/14 — FRED SCHEIBER

Ex-aequo. Cette année, Toulouse et Lyon finissent sur la première marche du podium des « villes où il fait bon étudier » dressé par L'Etudiant dans la catégorie « métropole ».

Elles devancent Montpellier​ et Rennes, mais aussi Angers et La Rochelle qui se distinguent pour les catégories « grandes villes » et « villes moyennes ».

L’équipe du magazine a passé au crible 44 villes sur la base de 15 critères, que ce soit le dynamisme qui y règne, la qualité de vie, le coût du logement, les transports ou encore le budget.

Dynamisme de Lyon

Pour la première fois, L’Etudiant a aussi demandé à ses abonnés de se prononcer. Et les résultats des 9.000 réponses confirment son classement : 99 % d’entre eux recommandent Toulouse, suivi d’Angers, de Strasbourg, Rennes et aussi Lyon (97 %).

La Ville rose se distingue sur des critères comme le coût des transports. Avec un abonnement annuel à un peu plus de 100 euros, contre 318 euros à Lyon, elle marque des points, tout comme sur ses offres de formation « prépas et grandes écoles » ou encore sa qualité de vie où elle obtient un 10/10.

Lyon se détache grâce à sa qualité de vie, son dynamisme économique ou encore son offre culturelle florissante.