Lourdes: En s'exhibant nue devant la grotte, elle a voulu «incarner la Vierge» (et aussi Marie-Madeleine)

APPARITION Deborah de Robertis, interpellée nue samedi devant la grotte de Lourdes, s'explique. Sa performance polémique se veut «un hymne à la vie» et à la femme...

Helene Menal

— 

Deborah de Robertis, le 1er septembre devant la grotte de Lourdes.
Deborah de Robertis, le 1er septembre devant la grotte de Lourdes. — Instagram deborah_de_robertis offical

L’apparition a choqué les fidèles et fait le buzz. Samedi, l’artiste Deborah de Robertis s’est présentée devant la grotte de Lourdes, les mains jointes, avec pour seul vêtement un voile bleu sur la tête. Elle a été interpellée pour exhibitionnisme et placée en garde à vue.

Cinq jours plus tard, la performeuse de 34 ans - qui a déjà sévi devant L'Origine du Monde au musée d’Orsay et à proximité de la Joconde au Louvre - s’explique dans un communiqué sur son « tableau » lourdais présenté comme un « hymne à la vie ».

« Par ce geste de mise à nu, j’incarne l’apparition de la Vierge avec mon corps de chair et de femme vivante. Pourquoi le miracle ne serait-il pas aujourd’hui qu’une femme puisse prendre la liberté de poser ce geste sachant que dans certains pays, le même geste pourrait encore lui coûter la vie » ?, demande-t-elle.

« Poule aux œufs d’or »

« En réalité par cet acte j’ai aussi incarné Marie-Madeleine, une femme libre et une autre figure emblématique qui a été diffamée, invisibilisée et dont l’image a été déformée », car trop « incarnée et » trop « sexuée », poursuit la militante qui considère que les femmes sont souvent « exclues de l’Histoire » dans l’art comme dans la société.

Deborah de Robertis en profite aussi pour égratigner le business de la cité mariale. « A Lourdes, la Vierge est adulée mais aussi utilisée comme la poule aux œufs d’or (…), juge-t-elle, elle est au fond aussi exploitée que le visage de la Joconde au Louvre ».

Des explications que l’artiste devra réitérer devant le tribunal correctionnel le 19 mai. Le Sanctuaire de Lourdes a en effet porté plainte contre son « acte prémédité, lié à une démarche prétendument artistique ».

>> A lire aussi : Hautes-Pyrénées: Une artiste s’exhibe nue au sanctuaire de Lourdes, une plainte déposée

>> A lire aussi : Nue devant la Joconde, incendie à la Banque de France... Vit-on un âge d'or des performances artistiques trash?