Un SMS envoyé par Laurent Wauquiez aux lycéens d'Auvergne Rhône-Alpes créé la polémique

RENTREE Les Socialistes et les démocrates du conseil régional dénoncent l’utilisation à des fins politiques des données confidentielles du fichier Pass’Région…

Elisa Frisullo

— 

Laurent Wauquiez
Laurent Wauquiez — PHILIPPE DESMAZES / AFP

C’est un message plutôt sympathique. Un SMS qui, si sur le fond, n’a rien d’extraordinaire, commence, sur la forme, à faire polémique. Ce mardi, le président d’Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a adressé un texto à tous les lycéens de la région à l’occasion de la rentrée scolaire. « Je vous souhaite à tous une excellente rentrée, et que cette année vous réserve à tous de belles réussites ! », ont pu lire les élèves ce mardi.

Ce message aurait pu en rester là si des élus du groupe Socialistes et démocrates de la Région n’en avaient pas eu vent. Dans une lettre adressée ce mardi à Laurent Wauquiez, ces derniers se sont étonnés de l’usage, par le président de la région, de données pourtant confidentielles.

Des données du Pass’Région ?

« Nous constatons depuis quelques heures que des SMS personnels en votre nom sont envoyés aux lycéens de la région dans le cadre de la rentrée scolaire. Selon toute vraisemblance, vous faites usage du fichier du Pass’Région pour cette campagne de communication », dénoncent les élus, déplorant l’utilisation des coordonnées des lycéens à des fins politiques. Ce dispositif, réservé aux 15-25 ans, permet notamment aux jeunes de bénéficier de bons plans et réductions dans les domaines sportif, culturel ou encore la formation.

« Les exigences de confidentialité telles que stipulées dans le formulaire d’adhésion au Pass’Région que tous les lycéens doivent accepter ne vous autorisent en aucun cas à diffuser un message personnel tel que le vôtre », poursuit Jean-François Debat, président du groupe PS et démocrate à la région.

Aucune plainte pour l'heure mais des précisions

Les élus ont également indiqué qu’ils se réservaient le droit, en fonction des explications qui seront fournies par le président LR de saisir la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

« Abasourdi » par cette polémique, le cabinet du président LR a expliqué que ce message avait bien été envoyé mardi aux lycéens ayant activé leur Pass’région. « Mais seulement à ceux qui ont coché la case permettant de recevoir sur leur mobile des informations de la région », explique à 20 minutes l’un des collaborateurs de Laurent Wauquiez, contestant toute portée politique du SMS adressé aux lycéens.

Interrogée par l’AFP, la Cnil n’a, « à ce stade », « reçu aucune plainte ». La commission va toutefois « se rapprocher de la région Auvergne Rhône-Alpes pour demander des précisions. De manière générale les données ne doivent pas être réutilisées pour des finalités non prévues », poursuit-elle.