Pôle emploi: La moitié des offres publiées sur le site seraient non valables selon la CGT

EMPLOI La CGT a notamment repéré un contrat de travail de 24 heures sans arrêt…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une agence Pôle Emploi
Illustration d'une agence Pôle Emploi — CHAMUSSY/SIPA

Une enquête menée par la CGT pointe du doigt la qualité des annonces proposées par Pôle emploi sur son site. Temps de travail non conforme, emploi de nuit non précisé, contrat à durée indéterminée qui se transforme en CDD lors de l’entretien d’embauche, lien avec le recruteur inexistant : le syndicat dénonce des irrégularités récurrentes, rapporte RTL.

1 800 offres analysées

La CGT a examiné à la loupe 1.800 offres publiées sur le site de l’agence et constaté qu’une sur deux n’était pas conforme. Les enquêteurs ont par exemple relevé, entre autres approximations, un contrat de travail de 24 heures sans arrêt. Ils dénoncent particulièrement un manque de rigueur sur la communication du temps de travail.

La majorité des annonces soupçonnées d’illégalité proviennent du secteur des services à la personne. Selon l’étude de la CGT, le bon élève est le secteur de l’hôtellerie-restauration.

Pôle emploi se défend

La direction de Pôle emploi tente de minimiser le phénomène et évalue, quant à elle, le nombre d’offres illégales à moins d’une sur dix. L’agence invoque, pour justifier ces erreurs, le manque d’expérience en ce domaine des petites entreprises.

Selon la CGT, le problème serait surtout lié à une grande quantité d’offres provenant de sites privés extérieurs et publiées sur pole-emploi.fr sans une vérification suffisante.

>> A lire aussi : Dégressivité des allocations-chômage des cadres : Pas de «tabou», assure Edouard Philippe

>> A lire aussi : Phishing: Méfiez-vous des mails d'escrocs se faisant passer pour Pôle Emploi