Lyon: Un détenu profite d’un parloir pour se faire remettre viande, fromage, biscuits et cannabis

PRISON Détenu à la maison de Lyon-Corbas, l’homme a été contrôlé, samedi à sa sortie du parloir, avec tout un tas de marchandises sur lui…

E.F.

— 

A la prison de Lyon-Corbas. Illustration.
A la prison de Lyon-Corbas. Illustration. — SIPA

Il devait vraiment imaginer que son petit manège passerait inaperçu pour oser se comporter de la sorte. Samedi, un détenu de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas a été contrôlé à l’issue d’un parloir avec de multiples produits dissimulés sous ses vêtements.

Chose malheureusement habituelle, l’homme a réussi à se faire remettre par son visiteur du cannabis et des cigarettes. Fait nettement plus rarissime, en revanche, le détenu est parvenu à ressortir du parloir avec de la viande, du fromage, des biscuits, du chocolat et même un produit utilisé pour faire de la musculation, rapporte ce lundi Le Progrès. Le tout, enroulé sur lui avec du papier cellophane.

A la sortie de son parloir, le détenu a été contrôlé par les agents pénitentiaires et la personne qui lui avait apporté ces denrées et la drogue a été interpellée.

FO demande des fouilles systématiques

Depuis le début de l’année, 200 saisies ont été réalisées par les gardiens de prison à Lyon-Corbas à l’issue d’un parloir famille, selon Force ouvrière, cité par le quotidien régional.

Le syndicat demande la généralisation de ces fouilles dès lors que le détenu entre en contact avec l’extérieur, lors de parloirs ou d’ateliers, pour éviter l’entrée en détention de diverses marchandises et drogues.