Vaucluse: Arrivée en gyropode, travaux dans le presbytère, le curé ne fait plus recette dans sa ville

THUG LIFE Le comportement du nouveau curé de Vaison-la-Romaine serait à l’origine de la baisse des recettes des quêtes…

A.M.

— 

Illustration: un homme fait la quête à l'église.
Illustration: un homme fait la quête à l'église. — E.GRETCHEN/AP/SIPA

Comme un symbole, les quêtes des messes du père Robert Sawa, dans la cathédrale de Vaison-la-Romaine, dans le Vaucluse, ne font plus recette, rapporte La Provence. Un phénomène d’autant plus étonnant que dans les paroisses avoisinantes, ces dons augmentent. Le comportement du curé pourrait en être à l’origine. « Si les recettes baissent aussi fortement à Vaison, c’est parce que de nombreuses personnes ne viennent plus à la messe et surtout ne font plus de dons exceptionnels à cause des agissements du nouveau curé polonais », explique un habitant.

Un curé écolo ou caractériel ?

Certains lui reprochent ses arrivées en planche électrique dans les allées de l’église. D’autres lui en veulent d’avoir entrepris pour 19.000 euros de travaux dans le presbytère, sans avoir averti personne. L’homme de foi se montrerait également caractériel, retirant certaines musiques demandées par les familles lors de funérailles. Des paroissiens ont écrit à l’archevêque de Marseille et au nonce apostolique de Paris pour les prévenir de ce comportement.

Le père Robert Sawa, se défend. Selon lui, les travaux étaient nécessaires dans le presbytère, qui est dans un état vétuste comme l’a constaté le journaliste de La Provence. Les travaux ont d’ailleurs été faits en accord avec le conseil économique des paroisses, affirme-t-il. Quant au gyropode, « je dois dire que c’est très pratique pour se déplacer dans une ville touristique. En plus c’est rapide, écolo et discret », a-t-il confié.

>> A lire aussi : VIDEO. Gers: Le curé de Gimont cartonne avec sa reprise de Sardou à la messe

>> A lire aussi : Essonne: Des fidèles portent plainte contre des pasteurs pour escroquerie