Nice: Conduite dangereuse et outrage à agent, la mairie refuse de célébrer le mariage

VIVE LES MARIES L’union, qui devait être célébrée samedi, aura finalement lieu lundi…

Mathilde Frénois

— 

Un futur marié,
 le jour de son mariage (illustration).
Un futur marié, le jour de son mariage (illustration). — Pixabay

Ils ont commencé la fête avant même le passage devant la mairie. Et ont célébré (avec excès ?) leur joie sur la voie publique. Samedi, suite à de « multiples infractions sur la voie publique », la mairie de Nice a décidé d’annuler la célébration d’un mariage.

« Conduite dangereuse, blocages de routes, insultes et outrages à agents… J’ai signifié aux mariés le refus de célébrer le mariage prévu », a indiqué le maire LR de Nice Christian Estrosi sur Twitter, à grand renfort de capture d’écran de vidéosurveillance. Sur les images, on peut apercevoir les scooters rouler sur le trottoir et leurs pilotes debout derrière leurs guidons.

Charte des mariages

C’est que la ville de Nice a adopté une charte des mariages stricte : « Un règlement intérieur de la cour de l’hôtel de ville qui interdit : les cris, les instruments, les orchestres, le déploiement de banderoles ou de drapeaux notamment étrangers, indique la commune sur son site internet. Plus généralement, il s’agit de respecter le voisinage et ce moment de solennité et de joies. »

Si les deux futurs mariés n’ont pas pu s’unir samedi, leur mariage est reporté à lundi.

>> A lire aussi : Cagnes-sur-mer: Suspendu à cause de leurs 42 ans d'écart, le mariage est finalement annulé par la mariée

>> A lire aussi : VIDEO. Mariage annulé à Nice: Pour Estrosi, il y avait des «doutes sur la sincérité» du couple