«A chaque fois, il faut une semaine pour s'en remettre»... Les internautes veulent la fin du changement d'heure

VOUS TEMOIGNEZ Les internautes de «20 Minutes» saluent l'annonce par Bruxelles de proposer la fin du changement d'heure en Europe. Mais faut-il garder l'heure d'hiver ou l'heure d'été? Là, ils ne sont pas d'accord...

M.B.

— 

Une petite sieste et ça repart.
Une petite sieste et ça repart. — GANJAVIAN/SOLENT NEWS/SIPA
  • Bruxelles va proposer la fin du changement d’heure dans l’Union européenne.
  • C’est un ouf de soulagement pour les internautes de 20 Minutes.
  • En revanche, ils ne s’accordent pas sur le fait de garder soit l’heure d’hiver, soit l’heure d’été.

« Enfin ! » Comme Jean-Paul, des dizaines d’internautes ont répondu à notre appel à contribution pour saluer la décision de la Commission européennede proposer de mettre un terme au changement d'heure saisonnier dans l'Union européenne (UE).

« Un déréglage très mauvais »

Une annonce qui fait suite aux près de 4,6 millions de réponses provenant des 28 Etats membres enregistrées au cours d’une consultation publique qui s’est tenue du 4 juillet au 16 août. « J’ai moi-même rempli le formulaire en ligne. Je suis totalement favorable à la fin du changement d'horaire. Chaque année et par deux fois, nous sommes complètement décalés, perdus. Quand on perd ou gagne une heure, il faut une semaine pour s’en remettre. Surtout pour les enfants qui ne comprennent pas trop pourquoi l’horloge change. Le sommeil si précieux subit un déréglage très mauvais », témoigne Pierre.

Les détracteurs du changement d’heure pointent les effets négatifs sur la santé (perturbation des rythmes biologiques, notamment chez les enfants et les personnes âgées), de l’environnement (accroissement en été de la pollution atmosphérique, les pics de circulation coïncidant avec l’ensoleillement maximum) et du travail (métiers de plein air). Mais plusieurs agriculteurs soulignent aussi les perturbations que ce changement de rythme provoque chez les animaux d’élevage. A l’image de Christophe : « Travaillant dans une ferme laitière je vois l’impact psychologique et surtout physiologique sur les bêtes. Lors du changement d’heure, elles ne comprennent rien, sont stressées, nerveuses et l’on constate une perte de production de lait. Nous devons changer progressivement les heures de traite pendant une semaine avant (décaler de 10-15 minutes tous les jours la traite) afin d’éviter un choc trop brutal ».

De son côté, François, réfute l’idée principale avancée par les initiateurs du changement d’heure : faire correspondre heures d’activité et heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel. A raison. Dans ses dernières estimations, l’Ademe explique que le changement d’heure permet d’économiser « 351 Gwh, soit 0,07 % de la consommation d’électricité totale. »

« Le choix de l’heure d’été est stupide »

En finir avec le changement d’heure, la réponse est oui. Mais faut-il privilégier l’heure d’hiver ou l’heure d’été ? Les internautes de 20 Minutes sont divisés sur ce point. Jason souhaite rester sur l’heure d’hiver. « L’été c’est bien les soirs où il fait nuit tard », mais trouver le sommeil quand il fait encore jour à 22 heures, c’est compliqué selon cet internaute qui voit un autre inconvénient : « le matin, le jour se lèvera à 9 heures au lieu de 8 heures en décembre… ». « Le choix de l’heure d’été est stupide. Car nous serons en GMT + 2 donc en décalage total de l’heure solaire cela aura donc des effets néfastes sur nous avec des effets physiologiques important tels que des troubles du sommeil et manque d’ensoleillement en hiver », abonde Christophe.

« Ne touchez plus à notre chère heure d’été ! », répond Christophe. Et il n’est pas le seul. Comme Mathieu : « Je suis infirmier dans un CHU et je travaille de nuit. Le passage à l’heure d’hiver est toujours un moment difficile pour moi… On a beau reculer d’une heure, ça ne m’empêche pas de rentrer chez moi me coucher alors que le soleil n’est pas encore levé mais pire, quand je me lève il me reste à peu près une heure de soleil avant que la nuit tombe… Travailler de nuit ce n’est déjà pas simple mais ne plus voir la lumière pendant six mois ça c’est vraiment difficile… Donc je suis à 100 % pour la fin de l’heure d’hiver ! Et l’été, c’est quand même plus sympa de sortir tard le soir avec un peu de soleil ! ». « Pensez aux dîners dehors et aux BBQ en été », abonde Fabrice.

Le changement, c’est pour quand ?

Mais dans tous les cas, il ne faut pas s’attendre à la fin du changement d’heure pour tout de suite. Concrètement, la Commission européenne ne va pas proposer de rester à l’heure d’été, mais uniquement de supprimer les deux changements d’heure annuels, a précisé un porte-parole. Les Etats membres seront libres de rester soit à l’heure d’été, soit à l’heure d’hiver, puisque cela est de leur compétence, a poursuivi le porte-parole, disant cependant s’attendre à ce que les discussions des capitales sur le sujet aboutissent à un résultat cohérent.

L’actuelle directive, datée de 2001, fixe pour l’ensemble de l’UE une date et une heure harmonisées pour le début et la fin de l’heure d’été.

>> QUIZ. Changement d'heure et troubles du sommeil: Testez vos connaissances en dodologie

>> A lire aussi: La technologie nous permettra-t-elle un jour d’arrêter de dormir?