Lyon: Retour des quatre jours, quels changements pour les écoliers?

RENTREE SCOLAIRE Lundi, en reprenant le chemin de l’école, les 38.450 écoliers de Lyon vont renouer avec la semaine de quatre jours…

Elisa Frisullo

— 

Cette année, 38.500 écoliers vont faire leur rentrée à Lyon.
Cette année, 38.500 écoliers vont faire leur rentrée à Lyon. — Elisa Frisullo / 20 Minutes
  • Ce lundi matin, 38.850 écoliers vont faire leur rentrée à Lyon.
  • Cette année scolaire est marquée par le retour de la semaine de quatre jours.
  • De multiples nouveautés attendent les écoliers et leurs familles.

Une semaine de classe plus courte mais des écoles ouvertes plus longtemps la journée. A compter de lundi, les 38.850 écoliers du Rhône vont renouer avec la semaine de quatre jours, validée par la majorité des conseils d’école de la ville lors d’une consultation organisée l’an passé. La semaine des enfants a donc été entièrement revue pour cette rentrée. « C’est une vraie nouvelle organisation », a insisté vendredi le maire de Lyon Georges Képénékian, rappelant la multitude de nouveautés attendant les enfants et leurs familles en cette rentrée. 20 Minutes vous détaille ce qu’il faut retenir pour un retour à l’école apaisé.

Une garderie gratuite pour tous le matin

Jusqu’à présent, une quarantaine d’écoles ne proposait pas de garderie le matin avant la classe. Dès la rentrée, tous les groupes scolaires de la ville proposeront un temps d’accueil gratuit le matin de 7h50 à 8 h 20. « Nous passons de 4.400 enfants accueillis le matin en 2017 à 7.200 à la rentrée », indique l’adjoint à l’Education Guy Corazzol. Mais toutes les demandes n’ont pourtant pas pu être acceptées, le nombre de places restant limité. Plus de 2.000 familles, selon les chiffres fournis par la mairie, n’ont pour l’heure pas pu inscrire leur enfant à l’accueil du matin.

Une matinée de classe plus longue, une pause déjeuner rallongée

Pour favoriser l’apprentissage des enfants, plus aisé le matin, la matinée de classe a été rallongée. Le temps scolaire s’étalera sur 3h30 le matin, de 8h30 à midi, et ne durera que 2h30 l’après-midi. La pause méridienne sera également plus longue (de midi à 14h15) pour favoriser la détente des écoliers, qui, au-delà du repas, seront invités à participer à des temps calmes (lecture, relaxation, sieste).

Une garderie du soir en deux temps

C’est l’une des grandes nouveautés de la rentrée, attendue par de nombreuses familles. Dès lundi, les enfants pourront rester à l’école après la classe de 16h45 à 18h30. Deux séquences du soir ont été organisées par la municipalité. Un premier accueil sera possible jusqu’à 17h30. Les écoliers pourront alors goûter et participer à des temps éducatifs, comme la lecture des leçons du jour. Sur cette tranche horaire, la participation des familles sera « modique », selon la mairie, et variera de 10 euros à 70 euros par enfant et par an, en fonction du quotient familial. Les enfants restant jusqu’à 18h30 pourront ensuite participer à différentes activités (échecs, jeux, sport, éveil corporel…) organisées par cycle. A ce jour, 7.600 écoliers ont été inscrits à ce dernier temps de la journée. La tarification mise en place par la municipalité variera sur cette tranche-là de 0.57 euros à 5.77 euros de l’heure.

Des activités périscolaires facultatives le mercredi matin

A l’image de ce qui était proposé jusqu’alors le vendredi après-midi, une offre périscolaire est prévue le mercredi matin pour les petits Lyonnais, entre 8h30 et midi. Nouveauté en cette rentrée, les enfants inscrits dans les écoles privées sous contrat pourront être accueillis lors de ces ateliers du mercredi, organisés dans l’école de l’élève ou dans un établissement situé dans son quartier. Toutes les écoles ne seront en effet pas ouvertes le mercredi matin. Les écoliers de plusieurs établissements seront regroupés dans un seul groupe scolaire de leur quartier. « Cette école de regroupement sera située dans un périmètre qui permet aux enfants d’accéder facilement et rapidement au lieu où sont organisées les activités », précise Guy Corazzol. Cette offre périscolaire sera facturée au même tarif que les Vendredi Après’M et coûtera aux familles entre 38 euros et 212 euros par an, selon le quotient familial.

Rentrée scolaire: Les parents peuvent-ils arriver en retard au travail?