VIDEO. La face obscure des cafés Starbucks

RÉVÉLATIONS Une enquête documentaire diffusée sur Arte dévoile les coulisses de la stratégie sur laquelle la marque américaine a bâti son empire...

L.A. / P.B.

— 

Une enseigne Starbucks
Une enseigne Starbucks — SIPA

Starbucks, c’est l’empire du cool. De grands fauteuils confortables, un wifi omniprésent et des cafés équitables : la marque se veut haut-de-gamme et tendance. Le concept fonctionne. Une nouvelle boutique ouvre toutes les 15 heures dans le monde. Mais derrière cette façade, se cache une toute autre réalité moins belle à voir comme le souligne un documentaire d'Arte coproduit par Première Lignes

Ecolo ? Dans ses boutiques, aucun tri sélectif n'est effectué. Quatre milliards de gobelets non recyclables finissent dans les poubelles chaque année. Equitable ? Diététique ? La réalité est tout autre que le discours.

De plus, si l’enseigne prône la diversité dans ses cafés, des événements sont venus la démentir. En avril 2017, deux clients noirs ont été chassés d’une boutique de Philadelphie alors qu’ils y attendaient des collègues pour une réunion de travail. Le manager du café avait appelé la police pour une « intrusion ».

Suite à cette affaire, le patron de Starbucks avait fermé ses 8.000 boutiques aux Etats-Unis pour former ses salariés contre le racisme. Pas sûr que cela suffise cette fois-ci…