Le député LREM Gabriel Attal demande des mesures contre le «Momo Challenge» à Gérard Collomb

VIRAL Le « Momo Challenge » est un « jeu » viral, constitué de défis morbides à relever par des adolescents…

L.Br.

— 

Le Momo communiquerait avec ses victimes via Whatsapp
Le Momo communiquerait avec ses victimes via Whatsapp — Capture portable

Le député Gabriel Attal (LREM) s’attaque au « Momo Challenge ». Le député des Hauts-de-Seine a adressé  une question au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb sur « les dangers liés à [ce] nouveau phénomène véhiculé par les réseaux sociaux ». Le député espère ainsi sensibiliser et informer les jeunes et leurs parents.

Le « Momo Challenge » est un «jeu» viral, constitué de défis morbides à relever. Ces challenges sont imposés à des jeunes par un certain « Momo » via des messageries en ligne. L’instigateur du jeu se cache derrière un numéro de téléphone et une sculpture de l’artiste Midori Hayash, instaurant un climat de peur. Si un adolescent refuse d’exécuter un défi, il le menace de diffuser des informations personnelles ou des photos sur les réseaux sociaux.

 

Suicide de deux Argentins

Un jeu qui ressemble fortement au Blue Whale Challenge, qui avait déjà inquiété les autorités en 2017. Ce nouveau phénomène a été largement médiatisé après le suicide d’une adolescente de 12 ans en Argentine, suivi de la mort d’un garçon de 13 ans. Dans sa question à Gérard Collomb, le député demande à prendre des mesures pour stopper sa progression sur les réseaux sociaux. « La rapidité avec laquelle cette nouvelle pratique s’est diffusée dans le monde interpelle et questionne sur les dispositions mises en place en France afin de prévenir et protéger les plus jeunes face à cette pratique », conclut le député.

Si le « Momo challenge » n’a pas beaucoup de pratiquants en France, des sources policières ont confié au mois d’août à 20 Minutes que ce phénomène est tout de même « pris au sérieux » par le ministère de l’Intérieur. Un bilan de la situation est d’ailleurs fait « chaque matin en réunion depuis le lundi 13 août ».