L’académie de Rennes championne toutes catégories du baccalauréat

EDUCATION Le taux de réussite est le plus élevé tant en filière générale que technologique et professionnelle...

Camille Allain

— 

Illustration d'une lycéenne à Rennes, le jour des résultats du baccalauréat.
Illustration d'une lycéenne à Rennes, le jour des résultats du baccalauréat. — C. Allain / APEI / 20 Minutes
  • L’académie de Rennes affiche le meilleur taux de réussite au baccalauréat avec une moyenne à 92,6 % sur les différentes filières.
  • La Bretagne se distingue particulièrement en affichant les meilleurs résultats tant en filière générale que technologique et professionnelle.
  • Les raisons de cette réussite sont souvent étudiées. La forte proportion de l’enseignement privé, les faibles inégalités sociales ou l’implication des parents sont souvent évoquées pour expliquer ces résultats.

Un titre de champion de France. Toujours brillante aux résultats du baccalauréat, l’académie de Rennes s’est cette année adjugée le trophée de championne de France. Avec un taux de réussite moyen de 92,6 %, le même que l’an dernier, la Bretagne dépasse de près de quatre points le chiffre national, évalué à 88,3 %.

Souvent à la lutte avec sa voisine nantaise, l’académie de Rennes devance cette année encore sa « rivale », mais aussi les académies de Corse, de Clermont-Ferrand et de Grenoble qui affichent également de bons résultats. La Bretagne se distingue cette année par son titre toutes catégories, affichant le meilleur taux de réussite en filière générale (94,3 %), technologique (93,7 %) et professionnelle (88,1 %). « C’est un cru de qualité », commente la rectrice Armande Le Pellec-Muller.

La Bretagne se distingue notamment par son excellence en filière professionnelle où ses résultats dépassent de six points la moyenne nationale. « Il faut s’en réjouir. Mais il ne faut pas s’arrêter à ces résultats globaux. L’enjeu majeur, c’est l’équité et que tous les élèves réussissent aussi bien », rappelle la rectrice.

Quel est le secret de cette réussite ?

Le « secret » de cette réussite permanente aux épreuves du bac est difficile à analyser. Beaucoup pensent que c’est parce que les inégalités sociales sont moins élevées en Bretagne que l’académie réussit si bien. D’autres estiment que c’est la forte proportion de l’enseignement privé (40 % des effectifs) qui créé une « concurrence saine ». L’ancien recteur Michel Quéré estimait quant à lui que la grande implication des parents était également un atout majeur de la région.

On notera cependant que le taux de réussite au brevet affiche lui un recul de près de deux points dans l’académie de Rennes pour s’établir à 90,3 %, contre 87,1 % au niveau national.