C'est l'heure du BIM: «Gaulois réfractaires», EPR supplémentaires et Stéphane Pauwels sous contrôle judiciaire

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Des supporteurs de rugby français jouent avec les stéréotypes gaulois, le 3 février 2008 à Edimbourgh
Des supporteurs de rugby français jouent avec les stéréotypes gaulois, le 3 février 2008 à Edimbourgh — Martin Bureau AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

En visite au Danemark, Macron qualifie les Français de « Gaulois réfractaires au changement »

Nouvelle sortie du président français. Emmanuel Macron s’est amusé ce mercredi à comparer les Danois, « peuple luthérien » ouvert aux transformations, et les Français, « Gaulois réfractaires au changement », revendiquant des identités à la fois nationale et européenne. Le président, qui s’exprimait devant la communauté française au Danemark, évoquait son admiration pour le modèle danois de « flexisécurité ». Une sortie qui rappelle sa petite phrase de l’été 2017 sur les Français qui « détestent les réformes » et qui n'a pas manqué de faire réagir.

Nucléaire : Un rapport commandé par Bercy et Hulot prône la construction de six EPR

Un rapport commandé par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire et le désormais ancien ministre de la Transition énergétique Nicolas Hulot prône la construction de six réacteurs nucléaires de type EPR à compter de 2025, affirment jeudi Les Echos. Après avoir dénoncé en juin une « dérive » de la filière nucléaire, Nicolas Hulot a, lors de l’annonce de sa démission mardi, fustigé l’énergie atomique, « cette folie inutile économiquement, techniquement, dans laquelle on s’entête », alors qu’EDF plaide pour la construction rapide d’un deuxième réacteur de troisième génération (EPR), après celui de Flamanville (Manche).

Belgique : L’animateur Stéphane Pauwels inculpé dans une affaire de vol avec violences

Très connu de notre côté de la frontière pour ses interventions dans des émissions de foot, l’animateur belge, Stéphane Pauwels, a été inculpé mercredi dans une affaire de vol à main armée avec violences, puis libéré sous contrôle judiciaire, a annoncé le parquet fédéral belge, compétent en matière de criminalité organisée. L’animateur est suspecté d'être « coauteur de vol à l’aide de violence, avec arme, la nuit et en bande ayant utilisé un véhicule », a déclaré Wenke Roggen, porte-parole du parquet fédéral. Elle n’a pas voulu s’exprimer sur les conditions du contrôle judiciaire.