Bouches-du-Rhône: Un jeune homme de 21 ans interpellé alors qu’il se faisait passer pour un gendarme sur Facebook

MENTEUR Sur les réseaux sociaux, le jeune homme tentait de donner du poids à ses propos violents à l’aide de ce faux statut…

Alexandra Segond

— 

Le jeune homme déclarait sur Facebook appartenir à la brigade de gendarmerie de Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône.
Le jeune homme déclarait sur Facebook appartenir à la brigade de gendarmerie de Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône. — LODI Franck/SIPA

Tout a commencé le jeudi 9 août dernier, quand les gendarmes de la brigade de Châteaurenard ont reçu un courrier anonyme indiquant qu’un jeune homme se faisait passer pour l’un des leurs sur Facebook. Âgé de 21 ans, explique La Provence, l’internaute tenait des propos très violents et appelait même à prendre les armes.

L’imposteur n’hésitait pas, par exemple, à mentionner Adrien Pérez, le jeune homme tué à Grenoble en juillet dernier après une rixe devant une discothèque. Il se servait donc de son faux statut pour gagner en légitimité en appelant la population à utiliser des armes.

Interpellé avec des armes à son domicile

Le colonel Ferrand, chef du groupement de gendarmerie, a décidé de porter plainte compte tenu de la gravité de la situation. « Une telle affaire peut avoir un retentissement très fâcheux pour nous », a expliqué le commandant Thierry Magaud de la brigade de Châteaurenard. « Avec le nombre de groupes Facebook sur la commune, cela peut aller très loin ! »

Ce mercredi, les forces de l’ordre ont interpellé l’imposteur à son domicile de Noves, commune limitrophe de Châteaurenard. Chez lui, ils ont découvert cinq armes, dont des vraies. Le jeune homme, placé en garde à vue, n’était pas connu des services de police. Il a reconnu les faits et passera devant les juges en février prochain.