VIDEO. Oui, la discrimination envers les roux existe

DISCRIMINATION De nombreux stigmates collent encore à la peau des roux...

L.A.

— 

Depuis plusieurs mois, Pascal Sacleux a tiré le portrait de centaines de roux en Bretagne.
Depuis plusieurs mois, Pascal Sacleux a tiré le portrait de centaines de roux en Bretagne. — Pascal Sacleux

« Tu pues », « sorcière », « poil de carotte » : les roux font l’objet de nombreuses moqueries et cette discrimination existe depuis des millénaires. A l’époque antique, par exemple, les Egyptiens rattachaient le pharaon Seth qui a trahi son frère à la couleur rouge. Les roux représentaient alors la trahison.

Sept siècles plus tard, ces stéréotypes leur collent toujours à la peau. En novembre dernier, un journaliste de Sept à huit (TF1) interviewe Ed Sheeran et explique que la carrière du chanteur n’était pas gagnée au début. « Vous êtes né roux, bègue avec un problème de tympans et de vision ». Ses fans n’avaient pas tardé à réagir, estimant qu’être roux n’est pas un handicap. En 2014, c’est le site de rencontre Adopte un mec qui se fait remarquer avec une campagne publicitaire intitulée « Cette semaine, série spéciale carottes. Adoptez un roux ! Pour voir la vie en orange ».

Mais l’apparition de nouvelles figures rousses pourrait faire changer les mentalités. En 2014, le film d’animation Rebelle sort en salle et son héroïne est rousse. C’est une première dans l’univers Disney. En 2017, Ed Sheeran devient le chanteur ayant vendu le plus d’album de l’année. Ironie ultime, la même année, une fausse rousse est élue Miss France.