Meurtre d'Adrien à Grenoble: Le préfet ferme la discothèque Le Phoenix

ENQUETE Le préfet a décidé la fermeture administrative de l'établissement pour six mois...

J.U.

— 

Une marche blanche avait été organisée le 8 août en hommage à Adrien Perez.
Une marche blanche avait été organisée le 8 août en hommage à Adrien Perez. — Capture d'écran Youtube

Elle ne rouvrira pas ses portes, vendredi soir, après sa traditionnelle fermeture du mois d'août. Le Phoenix, discothèque situé à Meylan, près de Grenoble, fait l'objet d'une fermeture administrative de six mois, révèle Le Dauphiné Libéré. C'est sur le parking de cette boîte de nuit qu'Adrien Perez, 26 ans, a perdu la vie le 29 juillet, après avoir reçu un coup de couteau.

Le préfet de l'Isère, à l'origine de cette décision, a estimé que « toutes les précautions pour que la clientèle de cette discothèque soit respectueuse des lois n’ont pas été prises ». Le soir du drame, les meurtriers présumés, étaient entrés dans l'établissement munis d'armes blanches.

«On aurait pu éviter ce drame»

La famille du jeune homme s'est dit satisfaite de cette mesure. « Je suis satisfaite de la décision du préfet, de cette décision de fermeture administrative, mais voilà, mon fils n'est plus là, et on aurait pu éviter ce drame si ces gens n'avaient pas été armés », a réagi la mère d'Adrien sur RTL.

Trois hommes, âgés entre 19 et 20 ans, ont été mis en examen le 31 juillet pour « homicide volontaire, tentative d’homicide volontaire et violences avec armes commises en réunion ». Deux d’entre eux ont été écroués dans l’attente de leur procès et le troisième a été placé sous contrôle judiciaire.