VIDEO. Disparition: Toques du monde et anonymes s'inclinent devant Joël Robuchon à Poitiers

HOMMAGE Un portrait géant du chef poitevin ornera la façade de la cathédrale Saint-Pierre de Poitiers, pendant une cérémonie religieuse ponctuée d’allocution...

20 Minutes avec AFP

— 

Le chef Joël Robuchon
Le chef Joël Robuchon — HARSIN ISABELLE/SIPA

Ils seront plus de 2.000, grands chefs français ou étrangers et anonymes, à rendre hommage ce vendredi à Poitiers à Joël Robuchon, cuisinier le plus étoilé du monde, mort le 6 août à 73 ans. Un portrait géant du chef poitevin aux 32 étoiles (au sommet de sa carrière), devenu ambassadeur et emblème mondial de la gastronomie française, ornera la façade de la cathédrale Saint-Pierre de Poitiers, pendant une cérémonie religieuse ponctuée d’allocutions, prévue à 15h00 et qui devrait durer deux heures.

Les obsèques de Joël Robuchon, qui a succombé à un cancer à Genève, ont déjà eu lieu la semaine dernière dans la plus stricte intimité selon le voeu de la famille. Mais à travers l’hommage public, elle voulait « un instant fraternel et solennel en mémoire de celui qui restera un guide, un père formateur, une étoile directrice, un ami, un homme affectueusement attaché » à la région du Poitou.

Meilleur Ouvrier de France et délégation japonaise

Au sein de la cathédrale, dont la capacité a été élargie, le blanc sera la couleur dominante dans la nef : celui des vestes de chefs venus « de toute la planète et des terroirs de France », selon une porte-parole de la famille. Parmi eux les illustres et multi-étoilés Michel Guérard, André Dutournier, Alain Ducasse notamment, a-t-on confirmé par ailleurs. La fille de Paul Bocuse, Françoise Bernachon-Bocuse effectuera, elle aussi, le déplacement à Poitiers, selon un porte-parole du groupe.

Une délégation du Japon, un pays dont Joël Robuchon était épris et où il avait tissé des liens étroits en ouvrant trois restaurants étoilés à Tokyo, sera présente à cet hommage.

Parmi les cuisiniers présents dans la cathédrale, figureront aussi une centaine de titulaires du Meilleur Ouvrier de France, comme l’était Joël Robuchon. « Un titre auquel il tenait beaucoup » indépendamment de la pluie de distinction et d’étoiles, a souligné une porte-parole de la famille.

Très attaché au Poitou et au département de la Vienne, Joël Robuchon voulait ouvrir à Montmorillon une école internationale de cuisine, un projet aujourd’hui très compromis.

>> A lire aussi : Joël Robuchon et l'archipel nippon, une vieille histoire d'amour et de wasabi

>> A lire aussi : VIDEO. Faut-il s'inquiéter pour l'avenir de ses restaurants ?