Gendarmes blessés au couteau dans les Landes: Le principal suspect s'est rendu

ENQUETE Les quatre gendarmes mobiles étaient intervenus pour un apparent vol de vélos...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un gendarme.
Illustration d'un gendarme. — POL EMILE/SIPA

Un mineur, soupçonné d'avoir blessé au couteau deux gendarmes dont un grièvement, vendredi à Vieux-Boucau (Landes), s'est rendu en début de semaine et devait être mis en examen mercredi et placé en détention provisoire, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Le jeune homme de 16 ans, qui était recherché depuis les faits, s'est rendu de lui-même à la gendarmerie de Dax et a été placé en garde à vue, a-t-on indiqué de même source, confirmant une information du site Sudouest.fr. Son frère de 17 ans, également impliqué dans l'agression, avait été interpellé au moment des faits.

Un gendarme, blessé un grièvement au-dessous du coeur

Les faits s'étaient déroulés vendredi vers 6h du matin. Deux ou trois hommes issus de la communauté des gens du voyage étaient apparemment en train de voler des vélos, lorsque quatre gendarmes mobiles, en repos, en civil et rentrant d'une soirée, les avaient aperçus et étaient intervenus, avait indiqué au lendemain des faits le parquet de Dax.

Les suspects, qui savaient qu'ils avaient affaire à des gendarmes, avaient pris la fuite. L'un d'eux, rattrapé, avait porté des coups de couteau à deux gendarmes, en blessant un grièvement au-dessous du coeur. Le militaire de 22 ans, transféré au CHU de Bordeaux, avait été opéré et ses jours n'étaient plus en danger samedi. Un autre gendarme avait été légèrement blessé au thorax.

Un mineur de 17 ans interpellé sur place

Un troisième gendarme avait été blessé d'un coup de barre de fer à la gorge quand des proches des suspects étaient intervenus. Le principal suspect avait alors pris la fuite, toujours selon le parquet.

Une information judiciaire avait été ouverte pour «tentative de vol en réunion suivie de violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique» et pour «tentative de meurtres» de trois gendarmes.

Un mineur de 17 ans, que les gendarmes avaient interpellé sur place, avait été mis en examen samedi et placé en détention provisoire. Son frère qui s'est rendu cette semaine devait à son tour être déféré mercredi en fin de journée devant un juge du pôle de l'instruction de Mont-de-Marsan, a-t-on précisé de source proche de l'enquête, sans détails à ce stade sur l'issue du déférement.