Google piste ses usagers même lorsque la géolocalisation est désactivée

VIE PRIVEE Google enregistre vos déplacements que vous ayez désactivé la géolocalisation ou non. Mais il existe une astuce pour ne plus être pisté…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de Google.
Illustration de Google. — AFP

Google enregistre les déplacements de ses utilisateurs même si ces derniers ont désactivé le service de géolocalisation. Un autre paramètre, activé par défaut, permet en effet de conserver ces données. C’est ce qu’indique une enquête menée par l’agence Associated Press (AP).

Ce tracking souterrain s’applique à la fois sur Apple et Android.

Désactiver la géolocalisation ne suffit pas

Google demande le plus souvent à ses utilisateurs l’autorisation de les géolocaliser. Sur Google Maps, par exemple, un message s’affiche pour obtenir l’accès à votre emplacement. Si vous acceptez, Google Maps stockera alors la chronologie de vos déplacements.

Mais vous pouvez aussi désactiver cette géolocalisation, ce qui aura pour effet, selon Google, de ne plus répertorier « les lieux dans lesquels vous vous rendez ». Sauf que, selon l’enquête d’Associated Press, « ce n’est pas vrai ». Même si l’on désactive l'« historique des positions », les applications continuent leur travail de géolocalisation sans vous demander votre avis.

Un paramètre obscur permet de mettre fin au tracking

Pour ne plus être pisté à son insu, l’usager doit agir sur un autre paramètre, activé par défaut et bien moins facile à dénicher. Il se nomme « activité sur le Web et les applications ».

Lorsqu’il est désactivé puis réactivé, un message explique sa fonction : « Le paramètre "Activité sur le Web et les applications" enregistre ce que vous faites sur les services, les applications et les sites Google, y compris vos recherches, vos interactions avec les partenaires Google et d’autres informations connexes telles que la position et la langue. »

A des fins publicitaires avoue Google

Google a confirmé à Associated Press que les données enregistrées dans ce paramètre sont utilisées à des fins financières, pour mieux cibler les publicités.

« Nous fournissons une description claire de tous ces outils (…) pour que les utilisateurs puissent les activer ou les désactiver et supprimer leurs historiques à tout moment », a cependant assuré un porte-parole de Google à AP. Pas très convaincant…

>> A lire aussi : Android: L'UE inflige une amende record de 4,34 milliards d'euros à Google

>> A lire aussi : Google: Un câble sous-marin va relier la côte est des Etats-Unis à la France